Souvent, lorsque l’on pense au paysagement, la première image qui nous vient en tête est la saison estivale, la verdure, les fleurs, les soupers BBQ et les soirées autour du feu. Par contre, les décisions de paysagement devraient aussi être prises en fonction de l’impact de la saison froide, car cela peut vous faire économiser beaucoup d’argent et d’énergie en fin de compte. Avec le climat hivernal québécois aride, vous devez impérativement inclure cette donnée à l’équation. Que vous ayez besoin d’un paysagiste à Laval, Ahuntsic ou Montréal, vous devrez vous assurer qu’il connait les bonnes pratiques à adopter pour préserver votre aménagement paysager.
 
Protéger l’aménagement paysager durant l’hiver
Le temps froid et le paysagement peuvent être difficiles à faire coexister. Les vents froids, les basses températures, la neige et la glace peuvent jouer de mauvais tours et abîmer votre aménagement paysager. Les conditions météorologiques hivernales et le sel utilisé pour déglacer causent nombre de dommages paysagers coûteux ; des dommages à l’écorce des arbres, aux branches, aux racines, au gazon et aux plates-bandes. Voici quelques exemples d’éléments importants que votre paysagiste devrait considérer.
 
  1. Utiliser du paillis de pin de qualité supérieure pour aider à défendre les racines contre la congélation. Le paillis permet aussi de conserver un taux d’humidité adéquat pour les racines quand les températures dépassent le point de congélation.
  2. Protéger les plantes en ajoutant une clôture ou une haie d’arbustes en guise de bouclier contre les vents froids.
  3. Effectuer un nettoyage des feuilles mortes à l’automne. Sinon, l’amas de feuilles mortes empêchera l’humidité d’atteindre les racines et la lumière du soleil d’atteindre les brins d’herbe.
  4. La neige agit comme une couverture de protection isolante pour les jardins et les pelouses vivaces. Toutefois, lors de chutes de neige abondantes, il est important d’enlever la neige des feuillus et des haies pour éviter les dommages.
     
La sélection de vos matériaux, une étape importante
Quand il s’agit de résister aux températures extrêmes de l’hiver, certains matériaux sont mieux adaptés que d’autres. Optez pour des matériaux qui résisteront toute l’année.
  1. Achetez des matériaux locaux : utiliser des matériaux provenant d’une région avec les mêmes cycles météorologiques permet d’assurer leur résistance à vos conditions hivernales.
  2. Utilisez du sable ou un mélange sable-sel plutôt que du simple sel : cela vous évite les mauvaises chutes en réduisant les risques d’endommager votre paysagement.
  3. Choisissez vos végétaux selon leur rusticité : choisissez des matières végétales résistantes à l’hiver et adaptées à notre zone climatique. 
  4. Utilisez du bois de qualité pour vos constructions : assurez-vous d’utiliser des matériaux résistants qui seront bien adaptés à nos conditions hivernales. Si vous n’avez pas l’intention d’utiliser votre terrasse en hiver, alors le bois traité, le séquoia ou le cèdre sont de bons choix.
 
Pour vous assurer de préserver votre extérieur intact malgré les changements de saison, demandez l’aide d’une équipe de professionnels. Si vous êtes à la recherche d’un paysagiste pour l’entretien paysager de votre terrain, pensez à l’équipe reconnue de Paysagement Duguay.