Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juin 2018 - 13:43

comment bien se protéger du soleil tout au long de l'été ?

 

Rougeurs, vieillissement cutané, dessèchement de la peau : voilà des facteurs et des symptômes tous liés. Le dénominateur commun, c’est bien entendu le soleil. Vous pensiez que votre peau n’était en danger qu’en plein été, à la plage ? Pas seulement : l’hiver est aussi une période à laquelle il faut redoubler de vigilance. Retrouvez dans cet article toutes les réponses à vos questions sur la santé et le bien-être, notamment en matière de protection solaire.

 

Pourquoi se protéger toute l’année ?

Les rayons du soleil ne sont pas néfastes qu’en été, mais bien aussi en hiver aussi. En effet, ce que l’on appelle les « UVB », qui sont responsables du bronzage et des coups de soleil, apparaissent principalement en été, mais les « UVA » sont présents toute l’année, même par temps nuageux. Les UVA sont aussi indolores et peuvent impacter la peau en profondeur, provoquant généralement un vieillissement cutané anticipé.

Dans des cas extrêmes, on peut noter :

-L’apparition de rougeurs, de taches de rousseur ou de plaques permanentes

-Le développement des grains de beauté

-La formation de cancers de la peau

C’est pourquoi la vigilance doit primer, surtout si vous avez une peau sensible ou très claire.

À savoir : les UV (rayons ultraviolets du soleil) sont classés selon trois catégories, et les plus agressifs ne sont autres que les UVA. Vous l’aurez donc compris : ce sont ceux qu’on voit le moins qui sont à prendre le plus au sérieux. Pour y remédier, voici quelques conseils pour vous protéger toute l’année du soleil, de manière efficace !

 

Les solutions pour se protéger efficacement

À partir du moment où vous passez plus de deux heures par jour à l’extérieur, vous devez considérer que votre peau est en danger, en été comme en hiver. Pour empêcher le soleil de dégrader votre peau sur le long terme, vous devez agir de deux manières :

-De façon spécifique, grâce à des soins anti-soleil ou protecteurs

-De façon générale, en adoptant une routine beauté favorisant votre peau

Pour lutter contre le soleil estival, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

-Utiliser une crème de jour avec FPD (facteur de protection solaire) : hydratante, matifiante, avec un indice de 15 à 30,

-Choisir une crème avec fonction 2 en 1 : hydratation et protection du soleil

-Certaines B.B. crèmes ou fonds de teint contiennent également un FPD plus ou moins élevé

-En cas de peau claire ou déjà abîmée, privilégiez des indices entre 35 et 50

Il existe aussi des soins protecteurs à utiliser en hiver, notamment au ski. Au quotidien, mettez l’accent sur l’hydratation dans votre rituel beauté (afin d’éviter le dessèchement provoqué par les UV sur la peau), mais sans stimuler la production de sébum. Une crème sèche, mais riche est donc conseillée.

 

Se protéger à la plage comme au ski

Les activités d’été comme d’hiver sont les plus dangereuses pour notre peau. En été, il est conseillé de commencer l’exposition au soleil avec un FPD 50 à renouveler toutes les heures, ou bien à chaque nouvelle baignade. À la montagne, le FPD recommandé est de 30 à 60, car le soleil en altitude peut être très mauvais pour l’organisme.

Pour protéger votre peau et ralentir le vieillissement cutané, souvent provoqué par le soleil, vous pouvez aussi adopter de petits gestes au quotidien, comme la pratique de la gym faciale ou l’utilisation de coton lavable pour vous démaquiller. De petits gestes permettent les plus grands soins !

À tout moment de l’année, votre peau a besoin d’être protégée du soleil, dont les UV sont parfois vicieux et se faufilent à travers les nuages. Votre peau doit être protégée de manière spécifique, certes, mais aussi être soignée au quotidien, pour éviter les conséquences de long terme sur votre organisme.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.