Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 juin 2018 - 10:14

Texte commandité

Un aperçu des types de moteurs pour bateau

 

Il existe une grande variété de bateaux, ce qui vous permet d’en choisir un adapté aux activités que vous souhaitez pratiquer : pêche, ski nautique ou simple plaisance. C’est avant tout le moteur qui compte lorsque vient le temps de déterminer le besoin de puissance et de vitesse. Le poids de l’embarcation affectera tout de même la performance du moteur. Néanmoins, voici les principaux types de moteurs pour vous aider à trouver un bateau qui offre une performance optimale.

Hors-bord et semi-hors-bord

Les embarcations hors-bords sont très populaires. Elles sont notamment utiles pour pratiquer la pêche sportive. Les moteurs hors-bords sont montés à l’extérieur de la coque, sur la traverse arrière du bateau. Ils sont propulsés grâce à l’hélice et au carter d’engrenage qui sont submergés, et il suffit de faire pivoter le moteur pour diriger l’embarcation. Toutefois, il est possible de relever le moteur lorsqu’il ne fonctionne pas. En cas de problème, la réparation des moteurs hors-bords est assez simple, puisque ce type de moteur est généralement amovible.

Le moteur semi-hors-bord convient bien aux petits bateaux. Comme le moteur en bord, il est placé dans la cale, mais le carter d’engrenage est dans l’eau. Tout comme pour le moteur hors-bord, l’unité de propulsion peut être relevée au besoin, notamment au moment du remorquage. Pour diriger l’embarcation, il suffit de déplacer l’hélice à gauche ou à droite.

En bord, pod drive et hydrojet

Les moteurs en bord sont privilégiés pour les embarcations les plus massives, notamment en raison de leur montage, mais également pour leur faible consommation de carburant. Les moteurs en bord sont situés dans la coque ou une salle des machines, selon la taille du moteur et du bateau, tandis que l’arbre de transmission traverse la coque en angle jusqu’au carter d’engrenage. La réparation de ces moteurs est un peu plus complexe, puisqu’il faut transporter le bateau en entier.

Le pod drive est une forme de propulsion nautique plutôt récente. Ce moteur ressemble à un modèle en bord, puisqu’il est placé dans la coque, mais il possède une hélice pivotante qui se trouve sous la coque. Grâce à ce pivot, il est possible d’obtenir une poussée plus directe et plus de puissance, puisque l’hélice est alignée avec la quille. Ce type de moteur est souvent équipé d’un système de direction électronique avec GPS et autopilotage intégrés.

Enfin, le moteur à jet est différent des autres types, car il ne possède pas d’hélice, ce qui en fait un choix sécuritaire en eaux peu profondes. Généralement de style en bord, l'hydrojet aspire l’eau à l’aide d’une pompe puis la rejette à l’arrière pour se propulser. Ce type de moteur est privilégié pour les motomarines et les embarcations rapides.

Bien entendu, tout ceci ne constitue qu’un résumé. Il est bon de savoir qu’il existe également des moteurs électriques, sans parler du fait que chaque type de moteur présente d’autres options : moteur à deux ou quatre temps, injection directe, électronique ou avec carburateur, à essence ou au diesel… Vous devez donc vous informer auprès de votre vendeur de bateaux pour connaître toutes ces subtilités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.