Publicité
9 mai 2019 - 17:44 | Mis à jour : 15 mai 2019 - 10:27

La date d’ouverture officielle est prévue le vendredi 17 mai

L’autocueillette de tulipes sera disponible pour une 2e année

Pour la deuxième année consécutive, l’autocueillette de tulipes sera encore disponible à Laval. Comme l’année dernière, 500 000 bulbes de tulipes ont été plantés. L'an passé, un don de 5 149 $ avait été fait à la Clinique du sein de l’hôpital Royal Victoria du CUSM.

La date d’ouverture officielle est prévue le vendredi 17 mai. Celle-ci pourrait être légèrement repoussée en fonction de la température des prochains jours. Si tel était le cas, toutes les informations importantes seront divulguées via la page Facebook et le compte Instagram de Tulipes.ca.

Cette année, une belle nouveauté s’ajoute au programme: le Festival des tulipes de Laval. Du 17 au 20, du 24 au 26 mai, et du 31 mai au 2 juin, plusieurs activités et kiosques seront proposés aux festivaliers. En effet, les cueilleurs pourront visiter plusieurs kiosques gourmands de commerçants locaux, assister à des démonstrations d’arrangements floraux, participer à des ateliers de maquillage pour enfants, pratiquer du yoga parmi les tulipes, et plus encore! Notez que la tenue du festival durant la dernière fin de semaine dépendra de la floraison.

Le site d’autocueillette sera, quant à lui,  ouvert tous les jours durant les trois semaines que durera la saison des tulipes. Les billets pour l’accès au site sont déjà disponibles sur le site web.

Cette année, deux sections spéciales seront réservées pour des séances photo. Les photographes qui désirent avoir plus de détails peuvent communiquer directement au 1-833-885-4737. 

Une belle sortie printanière à faire en famille, en couple ou entre amis! 

Pour tous les détails, rendez-vous sur le site web de l’autocueillette de tulipes au www.tulipes.ca.

Adresse: 1270, rue Principale, Laval, Québec, H7X 1C1 

Heures d’ouverture: 9 h à 19 h, tous les jours.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.