Publicité
20 septembre 2019 - 12:00

Transports

Laval invite les citoyens à participer à une étude sur les déplacements

Par Salle des nouvelles

 La Ville invite les citoyens de Laval à prendre part à la quatrième édition d’une vaste étude sur les déplacements en téléchargeant l’application gratuite MTL Trajet, qui enregistre les trajets des participants ainsi que les temps de parcours, peu importe le mode de transport utilisé.

Les données recueillies contribueront à améliorer la planification du développement du réseau de transport urbain du grand Montréal ainsi que la mobilité.

Comment participer

Pour participer, il suffit de télécharger l'application gratuite MTL Trajet sur l'Apple Store​​​ou Google Play​​​​et d’enregistrer un minimum de sept jours de trajets validés d'ici au 20 octobre prochain. Les participants doivent être âgés de 18 ans et plus et habiter le territoire de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), dont Laval fait partie.

Plusieurs prix à gagner

Pour récompenser les participants, MTL Trajet procédera au tirage des prix suivants à la fin de l'étude :

  • ​Deux abonnements annuels au transport collectif, d'une valeur de 1 500 $ chacun
  •  Une Apple Watch, d’une valeur de 430 $
  • Deux chèques-cadeaux de 250 $ échangeables dans une boutique de plein air
  • Une paire de billets pour une partie de hockey, d’une valeur de 500 $
  • Une paire de billets pour un concert de l’Orchestre symphonique de Montréal, d’une valeur de 250 $
  • Cinq abonnements annuels BIXI, d’une valeur individuelle de 108 $
  • Deux paires de billets VIP pour le spectacle Axel du Cirque du Soleil, d’une valeur de 420 $
  • Une carte-cadeau d’une valeur de 100 $ donnant accès à un spa de la région
  • Une carte-cadeau d'une valeur de 200 $ pour un cours de cuisine

Consultez le site Web de l’étude pour de plus amples renseignements. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.