Publicité

9 décembre 2019 - 12:00

La prestation de danse d’Audréanne Léger remporte la palme

Finale de "Cégeps en spectacle" : une célébration des 50 ans du collège Montmorency

Par Salle des nouvelles

La finale locale de la 41e édition de Cégeps en spectacle au Collège Montmorency a eu fin novembre à la Maison des arts de Laval. Pendant la soirée, qui avait pour thème le 50e anniversaire de l’établissement collégial lavallois, dix artistes ont présenté un numéro sur scène. À l'issue de cette soirée, la première place est revenue à Audréanne Léger qui a offert une prestation de danse.

La jeune artiste a conquis le jury grâce à son hommage à Van Gogh, sa maturité et son intelligence chorégraphique. En plus d’obtenir une bourse de 200 $, elle aura la chance de représenter le Collège Montmorency lors de la finale régionale Centre-Ouest le 14 mars 2020 au Cégep de Valleyfield.

Le prix coup de cœur a, quant à lui, été remporté ex aequo par Rébecca Déus et le groupe composé de Louis Patrick Geoffroy, Simon Paquette et Émile Locas. Ces derniers ont aussi obtenu la 2e place pour leur chimie sur scène, leur présence et leur énergie contagieuse.

Cette année, le jury était composé des quatre professionnels suivants : Pastelm, auteure-compositrice-interprète; Caroline Rousse, professeure en littérature au Collège depuis 1995; Nicolas Patry, danseur professionnel et Catherine Lemay, musicienne.

Pour rappel, Cégeps en spectacle est l’un des plus importants concours des arts de la scène au Québec. Ce dernier contribue, chaque année, à mettre en lumière le talent des jeunes artistes de la relève.

Annuellement, près de 3000 étudiants participent à Cégeps en spectacle, soit comme artistes ou comme organisateurs. Le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) produit l’événement et est associé avec Desjardins, qui présente Cégeps en spectacle. Le ministère de la Culture et des Communications et celui de l’Éducation, du Loisir et du Sport soutiennent cette initiative permettant aux jeunes artistes de révéler leur passion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.