Publicité
27 février 2020 - 09:10 | Mis à jour : 14:48

Avec une centaine de conviés

Le Mois de l'Histoire des Noirs s'achève en gala ce samedi

Par Salle des nouvelles

Le Gala de clôture du Mois de l’Histoire des Noirs à Laval aura lieu ce samedi 29 février, au Centre Communautaire de Lausanne, de 18 h à 20 h 30. À cette occasion avec plus d’une centaine de conviés, Jocelyne Frédéric-Gauthier est l’invitée d’honneur du gala.

Conseillère municipale d’Auteuil et l'unique femme noire d’origine haïtienne élue à Laval, c’est en avril 2019, lors du conseil municipal, que Mme Frédéric-Gauthier a fait adopter à l’unanimité plusieurs propositions, dont une pour déclarer février comme le mois de l’Histoire des Noirs à Laval, et une autre pour reconnaitre la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine.

Le Mois de l’Histoire des Noirs à Laval fut initié par la citoyenne de Chomedey, Althea Seaman (1938-2013), fondatrice de l’Association de la Communauté Noire de Laval. L’organisme réalisait des expositions, spectacles et défilés de mode à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs à Laval. Depuis son décès, c’est le Centre Communautaire le Coumbite de Laval et les Artistes de Réminiscence, dirigé respctivement par Michel Josfère et Alix Rey, qui a pris la relève, avec l’aide de nombreux partenaires du milieu communautaire lavallois. La mission du Centre Coumbite de Laval est de soutenir les familles, particulièrement celles issues de la communauté haïtienne et de favoriser leur épanouissement dans leur démarche d’intégration sociale à Laval.

C’est la première année que Femmes en Emploi, un organisme situé à Auteuil œuvrant pour l’intégration socioprofessionnelle des femmes lavalloises principalement immigrantes, collabore avec le Centre Coumbite à l’édification du Gala de clôture du Mois de l’Histoire des Noirs à Laval. Une soirée à teneur hautement humaine s’annonce, pour honorer des afro-descendantes avec des artistes issus de la diversité. Une programmation riche et variée est spécialement concoctée pour rappeler que longtemps, l’histoire des noirs fut méconnue, inconnue, et parfois même, déniée, mais qu’elle mérite d’être rétablie !

 

Source: Dorcas Destinoble, Directrice générale de Femmes en Emploi.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.