Publicité

27 mai 2020 - 06:00

Réouverture d’installations municipales

Les Lavallois vulnérables recevront 250 000 masques

Par Salle des nouvelles

À partir de cette semaine, la Ville de Laval remettra 250 000 masques à usage unique aux citoyens les plus vulnérables afin d’aider à freiner la propagation de la COVID-19.

Leur distribution sera effectuée par le biais d’organismes communautaires, notamment ceux des secteurs du dépannage alimentaire et de la santé mentale, ainsi que ceux qui œuvrent auprès des victimes de violence conjugale, des personnes en situation d’itinérance et des ménages vivant dans une habitation à loyer modique (HLM). Une attention particulière sera apportée aux zones chaudes du territoire.

La Ville s’affaire maintenant à communiquer avec les organismes pour coordonner la livraison des 5 000 boîtes de 50 masques.

« Je remercie le gouvernement du Québec pour ses masques, qui permettront à notre communauté de mieux se protéger. Nous avons la chance d’avoir sur notre territoire des organismes de première ligne qui travaillent efficacement auprès des citoyens. Nous sommes convaincus qu’ils assureront une excellente distribution de ces équipements de protection parmi la population », a soutenu le maire Demers.

Ouverture des parcs canins et des parcs de planche à roulettes

Bonne nouvelle pour les Lavallois qui souhaitent prendre l’air : dés aujourd'hui, ceux-ci pourront fréquenter à nouveau les parcs canins et les parcs de planche à roulettes, à condition de suivre les mesures sanitaires de distanciation sociale recommandées par le gouvernement du Québec.

À noter que dans les parcs de planche à roulettes, jusqu’à nouvel ordre, aucun prêt d’équipement entre usagers ne sera possible.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visiter pandemie.laval.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.