Publicité

20 juin 2020 - 06:00

Un don de plus de 69 000 repas dans la région de Laval, au cours de la prochaine année

Couche-Tard donnera des repas à Moisson Laval

Par Salle des nouvelles

Couche-Tard, une filiale d’Alimentation Couche-Tard, chef de file de l'industrie canadienne du commerce de l'accommodation, annonce aujourd’hui que pour aider les personnes les plus touchées par la crise de la COVID-19 à Laval, Couche-Tard s’engage à donner des repas à Moisson Laval, dans le cadre de la campagne "5 millions de repas".

Les besoins étant déjà très importants avant la pandémie. Alors que l’on comptait 43 000 habitants de Laval aux prises avec des problèmes d’insécurité alimentaire, une augmentation de 50 % est prévue dans les prochains mois. Couche-Tard lance un appel à la population de Laval pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Pour chaque plein de carburant au magasin Couche-Tard de Laval, une partie des profits sera versée à Moisson Laval sous la forme de repas. Selon les ventes habituelles, cela pourrait représenter un don de plus de 69 000 repas dans la région de Laval, au cours de la prochaine année.

Partenariat avec les Banques alimentaires Canada

En parallèle, Couche-Tard s’engage à verser une portion des revenus réalisés sur les ventes de carburant à travers le pays à Banques alimentaires Canada.

Les consommateurs qui font le plein chez leur magasin Couche-Tard du Québec viendront ainsi en aide aux banques alimentaires locales.

L’entreprise invite les Québécois à faire le plein dans ses stations-service pour lui permettre d’atteindre ou même dépasser son objectif de donner l’équivalent de cinq millions de repas.

Après avoir lancé différentes initiatives pour soutenir les travailleurs essentiels durant la pandémie, notamment une offre de café et de thé gratuits pour les travailleurs essentiels et l’initiative "Les petits mercis de Couche-Tard", l’entreprise souhaite poursuivre sa contribution afin de contrer les effets négatifs de la COVID-19, cette fois-ci en faisant sa part pour combler les besoins criants d’aide alimentaire partout au pays qui ont été exacerbés par la situation actuelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.