Publicité

9 juillet 2020 - 10:00

Projet de revitalisation du secteur De la Concorde

Octroi du contrat pour le réaménagement de l’avenue Ampère

Par Salle des nouvelles

Lors de la séance prolongée du conseil municipal du 8 juillet, la Ville a procédé à l’octroi du contrat pour le réaménagement de l’avenue Ampère, entre le boulevard de la Concorde Ouest et le boulevard Cartier Ouest, dans le secteur de la station de métro De la Concorde. Les travaux débuteront dès le mois d’août.

Ils incluront les éléments suivants :

· Élargissement des trottoirs et ajout de mesures d’accès universel;
· Ajout de saillies végétalisées aux intersections;
· Amélioration des aménagements cyclables;
· Ajout d’un arrêt d’autobus de la STL entre les rues de Noirmoutier et de Chartres;
· Remplacement complet de l’éclairage (DEL);
· Réhabilitation des infrastructures souterraines.
 
Un projet de mobilité durable

Rappelons que le projet de revitalisation du secteur de la station intermodale De la Concorde vise à en faire un milieu de vie complet et dynamique. Les objectifs du projet sont, entre autres, de densifier le quartier en y intégrant de nouveaux logements et des services de proximité et de développer un réseau d’espaces et de passages publics culminant à la station.

Ce secteur est aussi d'intérêt pour créer, aux abords de la station, un pôle d’activités sociales et économiques, réduire l’effet d’îlot de chaleur et augmenter la biodiversité en bonifiant la quantité et la diversité des espaces verts et encourager la mobilité active en améliorant la sécurité et la connectivité piétonne et cycliste.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.