Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vie politique

Pour le Parti Québécois de Laval, c'est non au projet immobilier de l'île Gagnon

durée 06h00
5 août 2020
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le Parti Québécois de Laval joint sa voix à celles qui se sont élevées au cours des dernières semaines pour dénoncer le projet immobilier prévu sur l’Île Gagnon.

« L’ampleur du projet – 660 logements en copropriété, hôtel de 35 chambres, restaurant, centre de santé/bien-être, sans oublier l’érection d’un nouveau pont – dont les répercussions peuvent à tout jamais dénaturer profondément le caractère même de l’Île devrait inciter les autorités municipales à regarder de près la pertinence d’un tel projet »,déclare Robert Carrier, porte-parole du Conseil exécutif territorial de Laval du Parti Québécois qui regroupe les six circonscriptions lavalloises.

Le conseil exécutif territorial partage donc les objections soulevées ces derniers temps par divers organismes voués à la protection de l’environnement ainsi que les inquiétudes manifestées par des citoyennes et citoyens quant à l’irréversible transformation que pourrait subir un milieu terrestre et aquatique d’une grande valeur.

Selon Robert Carrier, la décision prise en 2017 par les autorités municipales de maintenir le statut d’affectation « urbain » pour l’Île Gagnon doit être revue. « Dès maintenant, la Ville doit réexaminer la situation afin d’accorder le statut d’affectation « protection» à l’Île afin d’en préserver de façon durable son environnement et d’en planifier un développement véritablement écoresponsable ».

Dans ce contexte, le conseil exécutif territorial de Laval du Parti Québécois a appuyé sur le fait qu’il a toujours favorisé l’essor économique de la région, essor qui ne doit toutefois pas être fait au détriment de l’un de ses atouts les plus prisés, dont les avantages sont depuis longtemps vantés : sa nature.

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • DP
    Danielle Poisson
    temps Il y a 3 ans
    C’est ce que la majorité des citoyens de Laval et surtout de Ste-Rose revendique. Il ne faut pas absolument pas que ce projet se fasse.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...