Publicité

13 septembre 2020 - 06:00

Établir un lien interculturel

L'Assemblement, un projet d'intégration à Laval

Par Salle des nouvelles

La Société nationale du Québec a annoncé un projet qui s’adresse aux Lavallois et qui s’inscrit dans la volonté de la communauté d’accueil de renforcer ses valeurs d’inclusion et de diversité par des mesures concrètes afin de renforcer les liens avec les citoyens sans distinction de leurs origines ethniques.

C’est dans cet esprit que la SNQL, avec l’aide financière du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec, a créé un outil de promotion du vivre ensemble à Laval appelé l’Assemblement qu'il est possible de consulter en allant à l’adresse suivante : Assemblement.com

Les Lavallois peuvent prendre connaissance du projet, s’inscrire et proposer des activités qui reposent sur une volonté d’établir un lien interculturel entre les citoyens issus de l’immigration et ceux de la société d’accueil.

« L’interculturalisme favorise l’inclusion sur tous les plans : linguistique, culturel, économique. Inclure, c’est converger vers des objectifs communs que représentent le français, notre langue commune au Québec, et les valeurs liées à la démocratie et au vivre ensemble », selon le président de la SNQL, Jean Desautels.

Pour rappel, la mission de la SNQL est de sensibiliser les personnes en invitant les citoyens issus de la majorité à échanger avec les minorités issues de l’immigration sur la réalité, les difficultés et les solutions liées à l'intégration, tout en créant un climat d’accueil basé sur les valeurs propres au Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.