Publicité

21 septembre 2020 - 09:37 | Mis à jour : 09:45

Le dépistage et les services essentiels au premier plan

Angelo Iacono annonce les prochaines étapes de l’Accord sur la relance sécuritaire

Par Salle des nouvelles

L’accord pour la relance sécuritaire, d’un montant global de 19 milliards de dollars, vient soutenir les efforts des provinces et territoires. Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, accueille avec satisfaction le soutien fédéral de plus de 3 075 740 000 $ de dollars pour le Québec dans le cadre de l’accord.

Grâce à ce  financement,la province poursuivra ses efforts pour redémarrer son économie tout en continuant de protéger la santé et la sécurité des communautés locales.

« Ce financement fédéral met l’accent sur sept domaines prioritaires, dont le dépistage. Or, en augmentant la capacité de la province à dépister, mais également à suivre la propagation du virus, nous assurons la santé et la sécurité de tous. Un autre aspect de l’accord qui touche encore plus directement les Lavallois est les services de garde d’enfants. En soutenant les efforts de la province à accroître la capacité des centres de la petite enfance, les garderies subventionnées et les garderies non subventionnées, les gouvernements poursuivent leurs efforts conjoints pour soutenir les familles de chez nous » a expliqué Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan.

Les sept domaines soutenus par le fédéral sont: le dépistage, la capacité du système de soins de santé, les populations vulnérables; les municipalités; l'équipement de protection individuelle; les services de garde d’enfants et le congé de maladie pancanadien.

Plus de soutien pour les services essentiels

L’accord prévoit également une aide aux municipalités, pour qu'elles puissent assurer une prestation rapide des services essentiels, comme le transport en commun, sur lesquels les Canadiens comptent chaque jour.

Ainsi, la Ville de Laval bénéficiera d’un soutien supplémentaire afin de fournir les services essentiels, mais également d’adopter des mesures de précaution appropriées pour minimiser la propagation de la COVID-19 et de gérer les espaces publics et les services essentiels, tels que le transport en commun.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.