Publicité

31 décembre 2020 - 13:30

Angelo Iacono

Avertissements et nouvelles mesures pour les voyageurs

Par Salle des nouvelles

Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, a rappelé que le gouvernement du Canada continue de déconseiller les voyages non essentiels et tient à rappeler aux voyageurs qui reviennent au pays qu’ils s’exposent à des pénalités sévères s’ils contreviennent à leur obligation de se mettre en quarantaine.

Les personnes qui ne se conforment pas à la quarantaine obligatoire pourraient recevoir jusqu’à 750 000 $ d’amende et/ou 6 mois d’emprisonnement.

Même si les mesures canadiennes sont parmi les plus robustes au monde, elles ont été renforcées pendant la période des Fêtes pour s’assurer que la quarantaine obligatoire soit respectée. Davantage de vérifications en personne auront lieu et les points d’entrée verront une présence accrue d’agents frontaliers et d’agents de la santé publique.

Hier, le gouvernement du Canada a annoncé qu’une obligation de soumettre un test de dépistage pour la COVID-19 négatif (PCR) sera bientôt obligatoire pour pouvoir monter au bord d’un avion à destination du Canada.

« La Constitution protège le droit des Canadiens d’entrer et de sortir de leur pays, mais nous sommes tous d’accord qu’en pleine pandémie, ce n’est pas le temps de voyage pour des raisons discrétionnaires. Alors que la COVID-19 continue à mettre beaucoup de pression sur les travailleurs de la santé, notre gouvernement continue de renforcer les mesures pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens »  de déclarer Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono.

Plus de 180 agents de la santé publique sont déployés aux points d’entrée et plus de 4 600 appels sont faits quotidiennement pour s’assurer que les mesures obligatoires sont respectées et, le cas échéant, les cas sont renvoyés aux organismes d’application de la loi.

À ce jour, 98,8 % des 41 103 interventions policières ont convaincu les voyageurs de respecter les mesures. Toutefois, dans une minorité de cas, des avertissements, des contraventions et des accusations criminelles ont été nécessaires.

Comparativement à 2019, le volume de passagers est en baisse de 90 % dans les aéroports, et seulement 2 % des cas de COVID-19 au Canada sont le résultat de personnes ayant voyagé à l’extérieur du pays.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.