Publicité

17 mars 2021 - 15:45 | Mis à jour : 15:47

Ressource ATP à Laval

Quarante-trois cents la visite pour diminuer son anxiété

Par Salle des nouvelles

La Ressource ATP (Anxiété et Trouble Panique) invite les Lavallois  dont la santé mentale a été mise à rude épreuve depuis un an en raison de la pandémie à ne  pas hésiter à faire appel à ses professionnels pour surmonter leur trouble. 

L’organisme communautaire est maintenant en mesure d’accueillir davantage de  participants dans ses groupes d’entraide de jour puisque des places sont disponibles. 

« En ce premier anniversaire de la pandémie, la population doit savoir que nous pouvons  accueillir davantage de participants qui souffrent d’anxiété et qu’il ne faut pas hésiter à  demander de l’aide, a déclaré la directrice générale de La Ressource ATP, Marie Christine  Perreault. Cette aide est abordable pour tous les citoyens. » 

Il n’en coûte en effet que 20 $ par année pour l’adhésion, soit l’équivalent de 43 cents en  moyenne la séance, pour mieux comprendre et diminuer son anxiété. « C’est moins cher  qu’un café. Pourquoi s’en priver ?» 

Fondée il y a 20 ans, La Ressource ATP est un organisme à but non lucratif qui offre, de manière  hebdomadaire, des groupes d'entraide et des groupes d’éducation populaire pour les  personnes atteintes d'un trouble anxieux ou d'un trouble panique. Ces groupes sont offerts à divers endroits à Laval afin de rejoindre une large clientèle.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.