Publicité

30 mai 2021 - 13:00

Gala de l’ACMQ

Le virage numérique du programme culturel des Bibliothèques de Laval récompensé

Par Catherine Deveault

La Ville de Laval s’est vu décerner un prix Plume d’or pour le virage numérique du programme culturel des Bibliothèques de Laval. Ce prix de la catégorie des villes de plus de 150 000 habitants a été remis lors du gala des Plumes d'excellence de l'Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ), le 27 mai.

Dans le contexte de pandémie, les Bibliothèques de Laval ont multiplié les initiatives pour effectuer leur virage vers une programmation 100 % numérique. Elles se sont dotées d’une chaîne YouTube et elles ont transformé leurs conférences en capsules vidéo accessibles gratuitement et en tout temps.

« Avec la pandémie, l’accès à du divertissement accessible pour toutes les familles lavalloises était un besoin essentiel. Cette campagne présente notre engagement à dialoguer avec nos citoyens afin de mieux comprendre leur vision de la Ville et mieux répondre à leurs besoins. La dose de créativité et d’originalité de cette campagne, ainsi que celle des autres campagnes finalistes, nous permet d’attirer l’attention d’un plus grand nombre de Lavallois vers ce qui se passe dans notre grande ville, ce qui est bénéfique pour tous » souligne Marc Demers, maire de Laval. 

Deux autres campagnes finalistes aux Plumes d’or : Une grosse machine – catégorie « campagne comportementale »

L’objectif de la campagne Une grosse machine était de démystifier et d’humaniser les opérations de déneigement de la Ville de Laval en plus de démontrer à quel point la collaboration citoyens-employés est importante au déroulement des opérations de déneigement.

On y voyait Louis, un vrai employé dédié au déneigement, qui répondait avec humour et authenticité aux questions des citoyens ayant accepté de se prêter au jeu eux aussi.

Portes ouvertes virtuelles – catégorie « campagne informationnelle »

Le projet Portes ouvertes virtuelles sur la future réglementation d’urbanisme a permis à Laval de partager les grandes lignes du projet de révision des règlements d’urbanisme avec ses citoyens de façon accessible, en rendant le tout facile à comprendre.

Ainsi, les Lavallois ont pu donner leur avis sur la future réglementation proposée par le biais d’outils de rétroaction. Ce projet témoigne de la volonté de la Ville de faire preuve de transparence dans ses interactions avec ses citoyens. Du 2 au 15 novembre 2020, plus de 2 000 personnes ont visité la plateforme Web développée spécialement pour ce projet.

Ajoutons que cette campagne a été primée quelques jours plus tôt. Le 19 mai, ce projet a reçu le prix Or dans la catégorie « outil de communication », pour son projet Portes ouvertes sur la future réglementation d’urbanisme de la Ville de Laval, lors des Prix d’excellence 2020 de la Société québécoise des professionnels en relations publiques.

Lorsqu’il a été soumis, le projet comprenait la deuxième étape de consultation en entier, dont l’objectif était de familiariser les Lavallois sur le sujet et sur les retombées positives de la future réglementation. Ce prix a souligné le succès de la plateforme Web, qui a permis d’atteindre l’objectif d’information malgré le contexte particulier de la pandémie. La candidature comprenait aussi une campagne de mobilisation d’envergure, composée notamment d’un dépliant explicatif, accessible et pédagogique, distribué à chaque adresse du territoire lavallois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.