Publicité

15 juin 2021 - 14:00

Carré Laval

Les citoyens de Laval invités à une consultation publique sur le parc du futur

Par Catherine Deveault

Les citoyens sont invités à imaginer le parc, au centre du futur quartier de l’innovation au Carré Laval, ce territoire de 4 millions de pieds carrés situé au centre-ville de Laval. Pour ce faire, ils pourront participer à la consultation publique pour s’exprimer sur les six concepts innovants dans le Senseable Guide pour Laval.

Ce guide, qui propose une exploration des futurs possibles du Carré Laval à travers des espaces repensés en fonction de l’évolution des modes de vie, de l’avenir du travail et des activités sociales urbaines, a été présenté le 9 décembre dernier.

« Pour réaliser le projet innovant du Carré Laval, nous nous sommes alliés à des spécialistes de renommée mondiale du MIT qui nous accompagnent pour imaginer le parc du futur. Nous ne saurions pas nous passer de l’expertise des Lavalloises et des Lavallois, qui connaissent le territoire et qui pourront nous faire part de leurs besoins. Nous sommes très enthousiastes d’entendre ce qu’ils ont à nous dire.», souligne Stéphane Boyer, maire suppléant et vice-président du comité exécutif

Un questionnaire en ligne

À partir d’aujourd’hui, les citoyens pourront visiter le repensonslaval.ca pour s’exprimer en ligne. Selon leur niveau d’intérêt, ils pourront répondre à un questionnaire simple portant sur les six concepts proposés dans le Senseable Guide pour Laval, ou encore bonifier les idées présentées dans le cadre d’une consultation plus élaborée.

De plus, grâce à une entente de collaboration avec Laval Innov, les citoyens auront le choix de participer à des échanges animés sur une plateforme d’innovation en ligne.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.