Publicité

1 juillet 2021 - 11:11

Texte commandité

Consolidation de dette : les avantages des taux hypothécaires

 

En règle générale – bien que ce ne soit pas toujours le cas –, les taux hypothécaires sont plus bas que les taux d’intérêt encourus sur d’autres types de prêts. En effet, toutes les dettes ne sont pas égales. Entre les différentes cartes de crédit, les prêts-autos, les prêts étudiants, les marges de crédit et les prêts hypothécaires, il peut être difficile de s’y retrouver.

Lorsqu’on a contracté plusieurs prêts envers des créanciers différents, il faut gérer séparément les différents taux d’intérêt et paiements mensuels, en plus de s’assurer de comprendre les modalités de chacun des prêts. Or, dans certains cas, il est possible de réunir toutes ses dettes en un seul et même endroit : c’est ce qu’on appelle la consolidation de dette.

Comment consolider des dettes

Une des avenues possibles pour consolider ses dettes est de parvenir à une entente avec une institution financière qui agira à titre de créancière unique. Dans ce cas, cette dernière accorde un prêt qui sert à payer tous les autres prêts dans leur intégralité. Ensuite, le seul prêt qui reste à payer est celui contracté auprès de ce créancier.

​​​​​​​L'avantage des taux hypothécaires pour consolider des dettes

Pour les propriétaires de maison, il est également possible d’obtenir un prêt protégé par la valeur nette de la maison. Un tel prêt peut prendre plusieurs formes, et dans certains cas, présenter un taux d’intérêt plus avantageux que les prêts formant la dette à consolider. Si le taux hypothécaire en vigueur est inférieur aux taux d’intérêt de ses autres prêts, il peut être avantageux de financer ces derniers en contractant un prêt protégé par la valeur nette de la maison. Si c’est le cas, il existe différentes stratégies permettant de profiter des taux hypothécaires pour consolider des dettes.

​​​​​​​​​​​​​​Refinancer une maison

Un propriétaire peut demander un prêt d’un montant allant jusqu’à 80 % de la valeur nette de sa maison. Cependant, s’il a une hypothèque, il devra déduire le solde restant pour connaître la valeur de ce prêt. De plus, il faut savoir que le taux d’intérêt de ce type de prêt est différent du taux hypothécaire prévu par le contrat et divers frais peuvent s’appliquer.

​​​​​​​​​​​​​​Demander une deuxième hypothèque

Un prêteur peut également accorder une deuxième hypothèque, en plus de l’hypothèque initiale, qui peut atteindre jusqu’à 80 % de la valeur de la maison. Comme le risque de défaut de paiement est plus élevé, il faut s’attendre à ce que le taux d’intérêt de cette deuxième hypothèque soit supérieur au taux hypothécaire de la première.

​​​​​​​​​​​​​​Marge de crédit hypothécaire

À la différence du refinancement ou de la deuxième hypothèque, le taux d’intérêt s’appliquant à la marge de crédit hypothécaire est nécessairement variable. En d’autres mots, il fluctue en fonction de l’augmentation ou de la diminution des taux des marchés. Cette marge de crédit, lorsqu’elle est accordée, est accessible selon les besoins et peut atteindre un maximum allant de 65 % à 80 % de la valeur nette de la maison.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.