Publicité

13 août 2021 - 12:00

Selon une enquête de l'AQRP

Plus de 50 % des chambres en CHSLD n’ont toujours pas de climatiseurs

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une enquête menée par l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) révèle une progression marquée du nombre de chambres munies d'un climatiseur dans les CHSLD du Québec, mais ce n’est toujours pas le cas pour plus de la moitié des chambres.

En effet, les données (préliminaires) recueillies, via des demandes d'accès à l'information, démontrent que 43,4 % des chambres sont maintenant climatisées par l'établissement.

En comparaison avec 2019, on parle d'une amélioration significative de 19,4 %.

« Cette amélioration est importante et il faut certainement le souligner. Lorsque nous avons fait la même enquête en 2019, c'était seulement 24 % des chambres des centres d'hébergement publics qui étaient climatisées par l'établissement. Cela dit, ces chiffres nous démontrent surtout qu'en pleine canicule, il y a plus de la moitié des résidents des CHSLD du Québec qui n'ont toujours pas de climatisation dans leurs chambres ou, du moins, qui n'est pas fournie par leur établissement ! C'est très préoccupant ! Il faut rappeler que seulement l'année dernière, les vagues de chaleur ont causé la mort de 21 personnes et que les personnes âgées sont surreprésentées dans le nombre de décès, souligne Rose-Mary Thonney, présidente de l'AQRP. »

« Bien sûr, l'ensemble des CHSLD possède maintenant des "îlots de fraîcheur" où les résidents peuvent se regrouper en période de chaleur extrême, mais, en situation de pandémie ou non, ce n'est pas idéal. Les résidents doivent pouvoir être confortables en tout temps dans leur chambre », ajoute-t-elle.

Amélioration marquée dans certaines régions

Parmi les régions qui se sont particulièrement améliorées à cet égard, notons les établissements de soins de longue durée de la Montérégie-Centre (2019 : 1,8 %, 2021 : 86,1 %), ceux de la Montérégie-Ouest (2019 : 19,2 %, 2021 : 66,4 %) et ceux de la Gaspésie (2019 : 8,2 %, 2021 : 22,4 %).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.