Publicité

10 septembre 2021 - 12:00

Oratorio

L’auteur Pierre Brassard dépose sa candidature pour le Prix Dianne Casoni

Par Salle des nouvelles

L’auteur d’Oratorio Pierre Brassard vient de déposer sa candidature pour le tout premier prix en l’honneur de Madame Dianne Casoni.

Figure marquante dans le domaine de la recherche sur les phénomènes sectaires, Dianne Casoni fut une collaboratrice importante d’Info-Secte à Montréal pendant plus de 25 ans. Psychologue et psychanalyste aguerrie, elle a enseigné plus de vingt ans à l’École de criminologie de l’Université de Montréal.

Pour honorer sa mémoire et souligner ses importantes contributions à la recherche, Info-Secte a fondé le Prix Dianne Casoni en 2020, avec l’approbation et l’appui de ses filles. D’un montant de 500 $, ce prix vise à encourager et à récompenser un travail d’écriture abordant un ou plusieurs aspects des phénomènes sectaires ou traitant de différents champs d’intervention en milieu sectaire. L’idée d’un tel prix fut initiée par Dianne, quelque temps avant son décès.

« Je suis vraiment ravi de faire partie de la première cohorte de personnes qui ont déposé leurs candidatures pour le Prix Dianne Casoni. Il faut savoir que l’organisme Info-secte dispose à Montréal d’un centre de documentation très riche en Amérique du Nord. L’équipe qui se déploie possède une expertise professionnelle et donne un soutien pour informer les citoyennes et citoyens des différents aspects du paysage spirituel. Info-secte apporte aussi une aide pour les chercheurs. De plus, elle accorde un appui aux personnes qui vivent des problématiques liées spécifiquement aux enjeux sectaires. Avec mon roman d’anticipation Oratorio, je suis extrêmement heureux de contribuer à stimuler le questionnement sur l’emprise sectaire, les théories du complot et les nouveaux mouvements religieux, magiques et ésotériques. Oui, l’enjeu est important. Nous vivons au Québec un nouveau pluralisme religieux depuis plusieurs décennies. Il est donc crucial d’avoir un œil de réflexion sur ce qui se passe. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.