Publicité

2 novembre 2021 - 13:32

Texte commandité

Comment payer les frais médicaux après un accident de la route ?

 

Après un accident de la route, en attendant que la SAAQ vous rembourse, vous devez prendre en charge les premiers soins. Qu’il s’agisse de dommages corporels bénins ou de blessures graves, vous allez devoir payer les interventions médicales. Mais, comment s’y prendre ? Voici la démarche à adopter pour y parvenir.

 

Payez avec votre carte santé assurance maladie

Pour éviter les mauvaises surprises et les coûts exorbitants des soins liés à un accident, vous pouvez régler vos soins avec une carte assurance maladie. En effet, la couverture d’assurance maladie vous permet de suivre des soins gratuits dans les hôpitaux publics lorsque l’assureur est public. Si la compagnie d’assurance est privée, des pourcentages sont appliqués sur la nature des soins offerts.

Ainsi, avec la carte, vous ne paierez qu’une partie des tarifs appliqués, et le reste sera compensé par l’assurance. À l’issue de vos soins, vous introduisez une demande de remboursement des frais consentis. En cas de séquelles définitives, vous recevez une indemnité pour invalidité permanente SAAQ après examen de votre situation.

 

Réglez vos soins directement en espèces

Vous n’avez pas souscrit à une assurance maladie ? Ou celle-ci est venue à terme avant la survenue de votre accident ? Vous n’êtes donc plus couvert et la prise en charge des frais hospitaliers vous incombe. Vous devez donc régler les soins en espèces une fois que vous serez autorisés à quitter l’hôpital. Seulement, sans aucune couverture sociale, les frais peuvent être onéreux si vos dommages sont importants.

Si vous devez être gardés en hospitalisation pour suivi, ou bien subir une intervention chirurgicale, vous risquez d’avoir des dépenses onéreuses. Pour anticiper ces imprévus, il est toujours préférable de souscrire à une assurance maladie.

 

Utilisez votre carte de crédit

Si vous préférez les solutions innovantes, vous pouvez utiliser votre carte de crédit pour couvrir les frais d’hôpitaux. Mais, au préalable, vous devez vous assurer qu’elle est suffisamment rechargée pour subvenir à tous vos besoins d’argent. Ce qui suppose que vous devez constamment surveiller le solde de votre carte après chaque opération que vous effectuez.

Après vos soins, les frais seront prélevés directement sur votre carte de crédit. Cette solution simple évite les tracasseries.

 

Le paiement par chèque bancaire

Si vous n’avez en votre possession aucun des moyens de paiement précédents, vous pouvez faire usage de votre chéquier. Mais, attention, n’émettez pas un chèque sans provisions pour ne pas vous exposer à des poursuites pénales. Donc, si votre compte est suffisamment approvisionné, vous pouvez vous en servir pour régler les tarifs de vos soins après l’accident.

Veillez toutefois, à bien remplir le chèque pour permettre que l’hôpital puisse encaisser l’argent.

En définitive, diverses solutions existent pour permettre de payer les frais médicaux après un accident. Choisissez, parmi celles énumérées, celle qui s’adapte à vos besoins.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.