X
Rechercher
Publicité

Fondation Monique-Fitz-Back

Deux écoles de la région obtiennent une bourse pour des projets écologiques

durée 09h00
1 février 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Deux écoles de la région de Laval ont obtenu une bourse de la Fondation Monique-Fitz-Back pour soutenir leur projet écologique. Il s’agit de l’école secondaire Curé-Antoine Labelle et de l’école du Bois-Joli.

Un total de 91 projets à travers 13 régions administratives de la province ont été retenus. Ils impliqueront directement plus de 11 035 élèves du préscolaire à la formation aux adultes.

L’école secondaire Curé-Antoine Labelle a reçu un montant de 1000 $ pour son projet Jardin Éco-Art CAL. Isabelle Guillard est celle qui a lancée et responsable de cette initiative. Cette aide financière est dans le volet Changements climatiques. L’objectif est d’encourager les projets portant sur la réduction des gaz à effet de serre et sur l’adaptation aux changements climatiques.

L’école du Bois-Joli a monté le projet Ecolat-Compostage qui a été soutenu par la fondation pour un montant total de 850 $. La personne responsable est Julie Dupéré. C’est dans le cadre du volet Gestion des matières résiduelles/RECYC-QUÉBEC qu’il est inscrit. Il a pour objectif d’encourager la réalisation de projets portant sur la gestion responsable des matières résiduelles (ex. les projets de réduction à la source, de réemploi et de recyclage et de valorisation, incluant les projets de compostage) qui mèneront à des changements d’habitudes de consommation et de tri ou à de la sensibilisation.

La valeur totale des subventions attribuées au Québec pour 2021-2022 s’élève à 64 300 $.

Tous les projets retenus ont en commun la sensibilisation et la mobilisation des jeunes dans toutes les étapes du projet, en plus d’encourager leur implication active dans l’atteinte des objectifs visés par chaque volet. Une attention toute particulière a également été portée aux projets dont les finalités visent à provoquer des changements de comportement positifs chez les jeunes et dans leur milieu.

Selon Benoît Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-Back, « dans le développement à long terme d’une société, la voix des jeunes est absolument nécessaire. Ils et elles sont créatifs et porteurs d’espoir. Nous sommes tellement fiers de les appuyer grâce à notre programme d’aide financière ! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...