Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

CHSLD

La Coalition souhaite que la volonté du gouvernement d’effectuer un virage vers les soins à domicile soit réelle

durée 08h00
30 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La Coalition pour la dignité des aînés, qui tient des États généraux sur les conditions de vie des aînés le 3 mai prochain à Québec, souligne la volonté du gouvernement d’effectuer un virage vers les soins à domicile. 

La Coalition invite toutefois à la prudence quant à l’implication du secteur privé dans les soins de santé. « Il faudra s’assurer, par exemple, que les soins qui sont plus personnels comme les bains, communément appelés AVQ, soient offerts par des personnes avec des formations adéquates et dont la qualité peut être assurée. », a soutenu Mme Andrée Lamontagne, présidente du Regroupement interprofessionnel des intervenantes retraitées des services de santé (RIIRS).

La pandémie a montré plusieurs lacunes quant à l’implication du privé en santé. Il y a un manque flagrant de communication avec le réseau public, et cela a créé des situations dramatiques qui auraient pu être prévenues.

Par ailleurs, le recours aux agences privées a fait exploser les coûts en santé. « Donc, ce n’est pas nécessairement économique de faire affaire avec le privé et ce sont encore les aînés en situation de vulnérabilité qui en sont le plus affectés. », note M. Pierre Lynch, président de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR).

Enfin, la Coalition pour la dignité des aînés souhaite que la volonté du gouvernement d’effectuer un virage vers les soins à domicile soit réelle et portée par des actions. La Coalition insiste sur la nécessité d’obtenir les résultats attendus depuis longtemps et rappelle que toutes les actions ne peuvent reposer que sur des rapports. 

La Coalition réitère qu’il est grand temps que l’État québécois se donne les moyens d’offrir plus de dignité à ses aînés et est consciente que transformer le système n’est pas simple. 

De sa propre initiative et dans l’urgence de devoir agir une fois pour toutes, la Coalition pour la dignité des aînés a pris en charge la tenue d’États généraux sur les conditions de vie des aînés, qui se tiendront le 3 mai prochain à Québec. Cette démarche vise à établir les ponts qui mèneront à des actions concrètes et à éclairer les prises de décisions entre le gouvernement, la société civile, les experts et les aînés.  

À propos de la Coalition pour la dignité des aînés :

Fondée en juin 2020, la Coalition pour la dignité des aînés est un regroupement de six associations nationales de personnes aînées représentant plus de 150 000 aînés et constituant un interlocuteur privilégié pour les dossiers qui touchent et qui rejoignent les préoccupations des personnes aînées québécoises.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...