Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Premiers répondants formés. Plus de vies sauvées

Un nouveau rôle pour les pompiers de Laval

durée 08h00
20 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Service de sécurité incendie de Laval (SSIL) implante, sur tout le territoire lavallois, son nouveau service de premiers répondants (PR-1).

La ville de Laval devient donc la 2e grande ville au Québec à mettre en place ce service avec répercussions positives sur la réduction de la morbidité et des décès dans la population, puisque la disponibilité des pompiers et l’emplacement géographique des 9 casernes sur l’ensemble du territoire permettent d’intervenir plus rapidement que les paramédics, qui ont un territoire beaucoup plus grand à desservir.

Premiers répondants formés. Plus de vies sauvées

Les 280 pompiers et premiers répondants de niveau 1 (PR-1) sont formés par des paramédics d’Urgences santé et disposent d’une formation conforme aux attentes du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Ils sont appelés en priorité et sont en mesure d’intervenir rapidement, et ce, dans un délai de 3 à 7 minutes, auprès des victimes présentant un haut risque :

  • d’arrêts cardio-respiratoires 
  • de chocs anaphylactiques 
  • de surdoses d’opiacés 

Leur mission première est de sauver des vies et des biens et de délivrer un service de haute qualité de soins aux patients jusqu’à l’arrivée des paramédics d’Urgences santé. 

Sauver des vies fait partie intégrante de la mission du SSIL

Temps de réponse réduit 

  • Les Lavallois seront plus en sécurité.
  • Pompiers arrivés entre 3 et 7 minutes sur les lieux (par caserne).
  • Pompiers dépêchés en priorité lors d’appels d’urgences vitales.

Meilleur niveau de sécurité 

  • ​Meilleur accès à la défibrillation pour les citoyens.
  • Les pompiers en renfort aux paramédics d’Urgences santé.

Plus de vies sauvées 

  • Près de 1 700 appels sont transférés aux pompiers pour ce type de priorité médicale par année.

La disponibilité des pompiers sur l’ensemble du territoire est plus rapide que les paramédics qui ont un territoire plus grand à desservir.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...