Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grand Rallye de la Coulée Verte

Le Boisé du Trait-Carré, un joyau vert

durée 11h00
22 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

C’est sous le signe du solstice d’été, que le 18 juin dernier, les Amis du Boisé du Souvenir, les Amis du Trait-Carré ainsi que le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, ont tenu la deuxième partie du Grand Rallye de la Coulée Verte, ayant lieu, cette fois, au Boisé du Trait-Carré.

Le Grand Rallye de la Coulée Verte, dont la première partie a eu lieu au Boisé du Souvenir, le 30 avril dernier, était l’occasion toute désignée pour les citoyens d'en apprendre davantage sur la conservation d’importants corridors naturels reliant divers milieux boisés, ainsi que du rôle des écosystèmes dans notre environnement.

C’est par l’entremise de questions dispersées à travers les sentiers du Boisé du Souvenir et du Trait-Carré que les Lavallois ont eu la chance de découvrir une riche mosaïque d’habitats diversifiés.

De plus, sous les chapiteaux, les citoyens pouvaient participer à une activité d’identification d’oiseaux, offerte par le Conseil Régional en Environnement (CRE) de Laval, et de découvrir une variété de superbes nids avec CANOPÉE-Le Réseau des Bois de Laval, ou encore, reprendre quelques forces, avec la généreuse variété de collations gracieusement offerte par l’Intermarché Palumbo, en attendant de déguster les délicieux hot-dogs BBQ préparés par Saul Polo et son équipe.

Comme le souligne Alexandre Choquet, administrateur des Amis du Trait-Carré, « le Trait-Carré est un boisé méconnu, où une nature dynamique s'épanouit à l'ombre des grands immeubles de notre Centre-Ville. Le Grand Rallye de la Coulée Verte, même sous la pluie, était donc l’occasion rêvée d'aller à la rencontre de ce riche écosystème qui a tant à offrir à la population lavalloise et où l'on réussit à oublier le bruit des grandes artères! Merci, encore et toujours, à nos partenaires qui, à chaque événement, nous aident à animer et faire connaître ce joyau lavallois auprès des petits et grands! »

La sauvegarde du Boisé du Trait-Carré en 2017 était un pas dans la bonne direction, mais toujours est-il qu’il doit être mis en valeur.

À ce propos, Julie Vézina, administratrice du regroupement des Amis du Boisé du Souvenir, mentionne que « le sondage sur la mise en valeur du Boisé du Trait-Carré, qui s’est déroulé l’année dernière, dans le cadre du Programme Particulier d’Urbanisme (PPU) a démontré hors de tout doute que les Lavallois souhaitaient un centre-ville nature. Le Bois du Trait-Carré est à Laval, ce que Central Park est à New York; c’est l’émeraude au cœur de Laval, qui fait partie intégrante de notre belle coulée verte, et nous sommes heureux de vous le présenter sous un jour nouveau. »

« Ce fut un plaisir de me joindre de nouveau aux mouvements citoyens. La réalisation de cet événement est un gage de protection pour nos milieux naturels qui jouent un rôle crucial dans le maintien de notre qualité de vie .», déclara Saul Polo, député de Laval-des-Rapides.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 mai 2024

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

17 mai 2024

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...