Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Comment comprendre les étiquettes sur vos vêtements

durée 15h45
15 septembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

 

Les étiquettes des vêtements contiennent des informations qui peuvent être très utiles aux consommateurs. Non seulement elles nous informent du type de fibre contenu dans l'article, mais elles fournissent également des informations importantes sur la meilleure façon d'entretenir le vêtement en question. L'étiquette peut se trouver à divers endroits sur le vêtement, généralement à l'arrière du cou pour les hauts, au niveau de la ceinture pour les pantalons et autres bas, ou cousues dans les coutures latérales. Elle comprend souvent un peu de texte, mais également des symboles qui parfois peuvent causer de la confusion. Voici donc comment comprendre les étiquettes sur vos vêtements.

Quelles sont les exigences pour les étiquettes au Canada ?

Comme pour les produits périssables, les étiquettes de textile doivent obligatoirement comporter certaines informations importantes pour renseigner le consommateur. Entre autres, l’étiquette doit mentionner les fibres utilisées et leur teneur (pourcentage), et l’identité du fournisseur. Afin d’en apprendre plus sur les exigences en matière d’étiquetage des textiles, rendez-vous sur le site de Multi-Action.

La teneur en fibres des textiles

Le nom générique de chaque fibre présente, à raison de 5 % ou plus, doit être indiqué en pourcentage de la masse fibreuse totale du produit. La fibre doit être indiquée par ordre de prédominance. Le contenu en fibre doit également être indiqué en anglais et en français. Lorsqu'un textile se compose de différentes fibres et que la teneur en fibres de chaque partie est différente des autres, une divulgation distincte doit être faite pour chacune. Les fibres présentes en une quantité inférieure à 5 % peuvent être désignées comme « autres fibres ».

Les informations sur l'identité du fournisseur

L'identité du fournisseur doit être divulguée soit en divulguant le nom et l'adresse postale complète ou avec un numéro d'identification connu sous le nom de « numéro CA » obtenu en s'adressant au Bureau de la concurrence.

Le pays d'origine

La Loi et les règlements n'exigent pas que le nom du pays d'origine soit identifié sur un produit textile importé à moins que la représentation ne porte sur le fait que le produit, le tissu ou la fibre qu'il contient est importé. Lorsqu'une telle représentation est faite, il est alors exigé que le pays d'origine du produit soit indiqué.

Les retardateurs de flammes

Lorsque les vêtements de nuit pour enfants sont traités avec un retardateur de flamme, « Retardateur de flamme » ou « Ignifugeant » doit être clairement indiqué sur l'étiquette apposée en permanence. Il est également obligatoire de montrer les instructions d'entretien en anglais et en français pour l'entretien du vêtement de nuit afin de s'assurer qu'il n'est pas exposé à des agents ou des traitements qui pourraient réduire sa résistance au feu.

D’ailleurs, les règlements sur l'inflammabilité des textiles doivent obligatoirement être respectés. Ce règlement est pris en vertu de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation, qui spécifie l'exigence d'inflammabilité pour les produits textiles généraux tels que :

- Tissus

- Draperies

- Vêtements

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 avril 2024

Héma-Québec met en valeur ses bénévoles pour la Semaine de l'action bénévole

À l'occasion de la Semaine de l'action bénévole qui s'amorce dimanche, Héma-Québec souhaite mettre de l'avant la contribution des milliers de bénévoles qui participent à la collecte de produits sanguins dans la province.  Parmi eux figure Nicolas Bergeron, 24 ans, qui s'implique dans l'organisme depuis maintenant six ans. Il a effectué son ...

15 avril 2024

Peu de recherches s'attardent au logement étudiant au Québec, selon un rapport

Même si les étudiants font partie des personnes les plus touchées par la crise du logement, peu de recherches s'attardent au portrait du logement étudiant au Québec, soutient un rapport de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS),  produit avec la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec.  Dans le rapport «Défis en ...

15 avril 2024

Les surdoses en hausse chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada

Le quart des décès survenus chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada en 2021 ont été causés par des opioïdes, selon une nouvelle étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne. Selon des chercheurs de l’Université de Toronto, le nombre de décès attribuables aux opioïdes a plus que doublé en deux ans ...