Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grand prix d’épée de Padoue

Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match

durée 09h30
24 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Vendredi, au Grand prix d’épée de Padoue, en Italie, Gabriella Page a raté sa place dans le tableau des 64 à son tout dernier match.

Forte d’une belle fiche de 4-1 en poules, l’escrimeuse de 27 ans a eu un laissez-passer au premier tour du tableau préliminaire des 128. Ensuite, contre l’Ukrainienne Olena Voronina, la Blainvilloise a baissé pavillon 15-8, Page a terminé son parcours au 67e rang.

L’autre Québécoise inscrite, Pamela Brind’Amour (Sainte-Martine), a remis une fiche de 2-4 en poules, ce qui a mis un terme à sa compétition. Elle a conclu 111e au classement.

Samedi, c’était au tour des Québécois Farès Arfa et François Cauchon (sabre) de faire leur entrée dans les qualifications du tableau individuel masculin.

Arfa est celui qui a connu le plus de succès en poules avec quatre victoires et deux défaites. Il a par la suite remporté son premier duel au tableau des 128 en battant Lorenzo Ottaviani de l’Italie au compte de 15-12.

La route d’Arfa s’est toutefois arrêtée au tour suivant alors qu’il a perdu son duel face à l’Italien Michele Galo au compte de 15-4. Il a terminé la compétition au 75e rang.

De son côté, Cauchon a cumulé une fiche de trois victoires et trois défaites en ronde des poules. Il a toutefois été défait au tableau des 128 par l’Espagnol Inaki Bravo, terminant alors au 131e échelon.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...