Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 novembre 2018 - 13:52 | Mis à jour : 15:32

L’aréna Hartland-Monahan à nouveau ouvert

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval officialise la réouverture de l’aréna Hartland-Monahan situé dans le secteur Laval-Ouest en présence des conseillers municipaux de Laval-les-Îles, Nicholas Borne, et de L’Orée-des-bois, Yannick Langlois, et de représentants des différentes associations sportives.

Entrepris il y a un an, les travaux de rénovation de quelque 6,5 millions de dollars ont servi à mettre à niveau plusieurs installations.

Parmi les principaux travaux, on compte notamment le remplacement du système de réfrigération par un système à l’ammoniac plus performant et bénéfique pour l’environnement, l’optimisation des systèmes de ventilation et de chauffage ainsi que la mise en place de mesures d’économies d’énergie. 

Confort de l’usager

Par ailleurs, les usagers de l’aréna profitent désormais de plusieurs améliorations comme une nouvelle dalle de patinoire et des bandes, gradins et appareils d’éclairage neufs. Tous les finis intérieurs, bancs, mobiliers fixes ont également été remplacés et les vestiaires agrandis. L’espace auparavant dédié à la concession alimentaire a été réaménagé de manière à accueillir des machines distributrices offrant des aliments santé.

Enfin, la toiture et le puits de lumière ont été remplacés et la façade et l’entrée principale ont subi une cure de rajeunissement.

Pour consulter l’horaire de l’aréna : laval.ca/Pages/Fr/Activites/arenas.aspx.

Danielle Bisson, architecte, Michel Demers, président de Hockey région Laval, Nicholas
Borne, conseiller de Laval-les-Îles, Yannick Langlois, conseiller de L’Orée-des-bois. Les deux
jeunes joueurs sont Jacob Brière (Delta Pinguoins) et Maxime Ouellet (Delta Bruins).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.