Publicité
18 décembre 2018 - 12:00

Geneviève Cossette est nommée à la présidence de Sports Laval

Par Salle des nouvelles

Les membres du conseil d’administration de Sports Laval se sont réunis le 7 décembre dernier afin d’élire leur nouvelle présidente, Madame Geneviève Cossette qui agissait comme administratrice au sein de l’organisme depuis 4 ans.

Longuement impliquée pour Basketball Laval, elle est présentement Présidente du Programme Défi et également membre du conseil d’administration de Synchro Laval. « Je me sens prête à relever le défi pour favoriser le développement du sport à Laval à tous les niveaux. Je serai disponible tant pour les organisations scolaires et civiles afin d’assurer que notre organisme demeure le chef de file du développement sportif à Laval », affirme Geneviève Cossette, présidente de Sports Laval.

Monsieur Pierre Gervais agissait à titre de président de Sports Laval depuis octobre 2007, lui qui a été impliqué dès la création de Sports Laval en 2003, à titre de membre du conseil d’administration. Lors de sa présidence, M. Gervais compte sur sa carte de visite un apport important dans l’obtention des Jeux du Québec en 2020 à Laval.

De plus, il a agi à titre de président de la campagne de l’Opération Nez rouge qui a connu une augmentation fulgurante en termes de financement au cours des 5 dernières années. Les fonds remis aux athlètes lavallois via le programme de bourse du Gala de Sports Laval sont passés de 30 000 $ à 55 000 $ depuis 2013. Il assurera la passation des dossiers en demeurant impliqué comme trésorier de Sports Laval.

«Je suis fier de contribuer à faire rayonner le sport à Laval. La nouvelle présidente pourra compter sur mon expertise et mon expérience pour assurer une pérennité dans les programmes menés par notre organisme », affirme Pierre Gervais, membre du conseil d’administration.

Pour plus d’information sur l'organisation, visitez : www.sportslaval.qc.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.