Publicité

10 août 2020 - 08:45 | Mis à jour : 08:53

Repêchage

Hockey: un « Blockbuster trade » des Pétroliers du Nord

Par Salle des nouvelles

La Ligue nord-américaine de hockey a tenu son repêchage annuel ce samedi 8 août du côté de St-Georges-de-Beauce. Il y avait beaucoup de spéculations quant à un échange du côté des Pétroliers du Nord et les hommes de hockey lavallois Pierre Pelletier et Lucien Paquette n’ont pas chômé lors de leur passage à Saint-Georges en y allant d’entrée de jeu avec une importante transaction.

En effet, au début du repêchage, Pierre Pelletier a annoncé une transaction majeure en faisant l’acquisition de Dannick Paquette ainsi que les choix de 8e et 9e tour des Marquis de Jonquière, cédant en retour David Bastien et les choix de 2e et 3e tour des Pétroliers.

Choix de troisième tour des Trashers d’Atlanta dans la LNH, l’attaquant montréalais est décrit comme un agitateur et un joueur de puissance. Paquette a disputé 324 parties dans la ECHL amassant 171 points. Au niveau junior, il marquait 175 points tout en purgeant 691 minutes au cachot. Dans la LNAH, il a amassé 62 points en 62 parties avec les Marquis de Jonquière lors des deux dernières saisons.  

« Tour d'abord, je voudrais remercier David Bastien pour les précieux services qu’il nous a rendus la saison dernière. Malheureusement, pour mettre la main sur Dannick Paquette il fallait céder en retour et Jonquière désirait rapatrier David. Dannick est un joueur qui n’a plus besoin de présentations et qui cadre très bien avec les Pétroliers du Nord. Sa fougue, sa robustesse et ses habiletés offensives feront de lui un joueur des plus populaires à Laval. Il aura la chance de jouer devant sa famille et ses amis ce qui sera une première dans son cas », a déclaré M. Pelletier.

De son côté, Dannick Paquette était on ne peut plus joyeux. « Je voudrais remercier l’organisation des Pétroliers pour l’accueil qu’ils m’ont réservé. Ça fait chaud au cœur. J’avais déjà appartenu à Laval dans le passé, mais j’avais été transigé à Jonquière. Je suis heureux d’y revenir car nous avons une belle équipe et une excellente organisation. Je m’en vais à Laval pour gagner la coupe. Il est vrai que ça va me faire drôle de passer dans le camp ennemi mais si les partisans me chahutaient à Laval, c’est que je devais faire quelque chose de bien pour mon équipe. Vous m’aimiez moins car je dérangeais mais là je vais marquer des buts, déranger et défendre mes coéquipiers des Pétroliers du Nord et vous aurez beaucoup à vous mettre sous la dent cet hiver. J’ai très hâte au début de saison », affirmait la nouvelle acquisition des Pétroliers.

 

 

À lire également:

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.