Publicité

19 octobre 2021 - 10:00

Du 22 au 30 juillet 2022, 17 disciplines sportives seront présentées

Jeux du Québec – Laval 2022: dévoilement de la programmation sportive

Par Salle des nouvelles

Du 22 au 30 juillet 2022, 17 disciplines sportives seront présentées à Laval, qui vivra au rythme des Jeux du Québec en célébrant les meilleurs athlètes québécois de 12 à 17 ans.

Divisées en deux blocs, les compétitions se tiendront sur 15 sites composés d’infrastructures sportives d’exception qui sauront impressionner à coup sûr les jeunes visiteurs.

Du 22 au 26 juillet, place au premier bloc avec l’athlétisme au nouveau stade de calibre national Claude-Ferragne, le basketball, le baseball et la natation. Le volleyball de plage sera également présenté au Centre sportif Bois-de-Boulogne sur les huit terrains nouvellement aménagés, ainsi que les compétitions de cyclisme, dont l’impressionnante épreuve du critérium qui se déroulera autour de la Place Bell. Finalement, la compétition de natation en eau libre sera pour le moins inusitée ; elle se déroulera dans le lac du Centre de la nature, permettant aux spectateurs de profiter d’une vue sur l’ensemble du parcours.

Le deuxième bloc, qui se tiendra du 26 au 30 juillet, mettra en vedette les jeunes athlètes pratiquant le golf au Club St-François, le soccer, le softball, le tir à l’arc, le triathlon, également au Centre de la nature, le vélo de montagne et le volleyball.

Il sera possible d'assister gratuitement à l’ensemble des compétitions pour encourager les 3 300 athlètes de 12 à 17 ans les plus prometteurs du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.