Publicité

1 octobre 2021 - 14:00

D'ici la fin de l'année en cours

Québec va reverser 39 M $ aux victimes de la tragédie de Lac-Mégantic

Par La Presse Canadienne

Québec peut maintenant aller de l’avant avec son intention de redistribuer environ 39 millions $ aux personnes ayant subi les impacts de la tragédie de Lac−Mégantic, en juillet 2013.

Environ 20 millions $ sur cette somme seront redistribués directement, sans déduction d’honoraires d’avocats, aux victimes reconnues dans le cadre des procédures judiciaires impliquant la compagnie Montreal, Maine & Atlantic.

Ces montants seront versés d’ici la fin de l’année.

Les autres 19 millions $ seront investis dans le financement de «projets significatifs» pour les citoyens de la région de Lac−Mégantic, a indiqué Québec, qui donnera des détails sur ces investissements lors d’une prochaine annonce.

La Cour supérieure a reconnu en juin dernier que le gouvernement pouvait redistribuer à sa guise les sommes qui lui reviennent, conformément au plan d’arrangement intervenu en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. 

La Cour d’appel a refusé d’entendre un appel de ce jugement et le délai pour s’adresser à la Cour suprême du Canada est maintenant expiré.

«La priorité pour le gouvernement a toujours été d’agir au plus grand bénéfice des victimes ayant subi les impacts de la tragédie du 6 juillet 2013», a déclaré le ministre de la Justice, Simon Jolin−Barrette, par communiqué.

«La redistribution de ces sommes vise d’abord à leur rendre justice, mais également à permettre à cette communauté durement éprouvée de poursuivre sa reconstruction. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.