Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 octobre 2018 - 13:15

Les fantômes de la Pointe-du-Moulin vous invitent à célébrer l'Halloween

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le jeudi 4 octobre, au Parc historique de la Pointe-du-Moulin, avait lieu le dévoilement de programmation d’un événement bien spécial : La Pointe-de-l’Horreur. Cette année, la Pointe rouvrira ses portes à la période de l’Halloween pour offrir une multitude d’activités variées en lien avec cette fête qui entremêle plaisir et frayeur.

Présenté par Néomédia Vaudreuil-Soulanges, la Pointe-de-l'horreur se veut une campagne de financement au profit de l'organisme qui veille à l'animation du Parc depuis maintenant 10, soit la Société de développement du Parc Historique de la Pointe-du-Moulin.

Les sommes amassées permettront à l’organisme de poursuivre sa mission : faire découvrir la riche histoire liée à son moulin à vent trois fois centenaire par le biais d’activités grand public visant le rayonnement du parc. Ainsi, du 25 au 28 octobre, la population de la région et des alentours est donc conviée à prendre part à la fête.

Envie de frayeur ?

Pour les amateurs de sensations fortes, les 25, 26 et 27 octobre, la Pointe-de-l’Horreur offrira en soirée un parcours angoissant dans les sentiers du Parc : Les Marches funèbres. Les participants, cercueil en main, partiront à la recherche du Fils à personne, un enfant ayant semé la mort, l’effroi et le désarroi à la Pointe il y a quelques siècles.

Par les récits des âmes perdues rencontrées tout au long du parcours, tous tenteront d’attraper le p’tit verrat pour le mettre en terre pour de bon. Pour connaître l’heure des départs et acheter des billets : www.pointedelhorreur.com. Notez que l'activité est destinée aux 13 ans et plus.

Envie de festoyer ?

Ceux qui aimeraient s’amuser tout en soutenant la Pointe dans sa mission, l’organisme tiendra un cocktail dinatoire le jeudi 25 octobre, de 17h à 19h. Sous le thème Dia de Los Muertos, les convives pourront déguster la cuisine du traiteur Olivia, qui, pour l'occasion, aura une touche mexicaine.

Musiciens acoustiques, encan silencieux et le privilège d’inaugurer les marches funèbres feront également partie de l’expérience. Sur réservation seulement : [email protected]. Aucun déguisement nécessaire. 

Toutefois, ceux et celles qui adorent se costumer ne seront pas en reste. La Pointe-de-l’Horreur tiendra un grand bal costumé le samedi 27 octobre à compter de 22h. En plus de l’animation, de la danse, d’un bar à bonbons à volonté et des prix de présence, les invités pourront accéder aux tout derniers départs des Marches funèbres. Billets en vente sur www.pointedelhorreur.com. Notez que le bal costumé est destiné aux 18 ans et plus.

Envie de s’amuser en famille ?

Les petites familles de la région ont elles aussi de quoi se réjouir puisque le Parc historique ouvrira ses portes spécifiquement pour elles lors du week-end des 27 et 28 octobre. De 10h à 16h, les visiteurs pourront prendre part aux visites guidées des bâtiments historiques livrées par des fantômes sympathiques.

De plus, un rallye visant la découverte des différentes traditions entourant la fête de l’Halloween autour du monde permettra aux plus jeunes d’apprendre tout en s’amusant.

Maquillages pour enfants et chorégraphies macabres figurent également au programme ! Le tarif d’admission de 5$ est payable à l’entrée du Parc et s'applique à tous.

Pour tous les détails sur la programmation de la Pointe-de-l'Horreur ainsi que pour acheter vos billets pour les Marches funèbres et le grand bal costumé, visitez-le : pointedel'horreur.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.