Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Jukebox: l'homme derrière les plus grands succès de la musique québécoise

durée 07h00
7 septembre 2020
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

Raconter l’histoire de la musique québécoise, de façon différente. Voilà le défi que c’est donné le cinéaste originaire de Pincourt, Éric Ruel, dans son tout dernier film Jukebox. Sorti le 4 septembre dans une dizaine de salles, il sera projeté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 16 novembre.

Décennie oubliée de l’histoire de la musique québécoise, les années 1960 ont toutefois été un point tournant dans le show-business québécois. Jukebox, c’est le récit fascinant et révélateur des débuts de l’industrie du disque.

« Ma préoccupation première avec Jukebox est de faire vivre une expérience collective unique, affirme le réalisateur Éric Ruel. C’est un flm grand public pour faire le party en gang. On veut carrément raviver pour les cinéphiles et les gens de tous âges l’esprit yéyé des années 1960, conjuguer le passé au présent! »

Le roi du 45 tours

Denis Pantis, fils d’immigrant grec, se passionne de rock’n’roll au milieu des années 50. Son rêve? Devenir le prochain Elvis. Il va plutôt devenir le plus important producteur de disques dans les années 60 si bien qu'on le surnommera le roi du 45 tours.

Autour de lui va émerger une nouvelle génération de vedettes, de producteurs, de musiciens, de paroliers qui vont ensemble mettre en place une industrie du disque «indépendante», à nulle autre pareille dans le monde.

Grâce à lui, le distributeur indépendant Trans-Canada va déloger les multinationales du disque mieux encore, les ventes des traductions des succès américains et britanniques vont détrôner les productions étrangères. Avec les mêmes chansons. 

À partir de 1964, et de plus en plus en ensuite, il va multiplier les étiquettes de disques et faire connaître au grand public des dizaines d’artistes, notamment Michele Richard, Renée Martel, Baronets, Robert DeMontigny, Claire Lepage, Milady’s et les Sultans, avec leur chanteur-idole Bruce Huard.

Tous les détails sur: jukeboxlefilm.com

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 octobre 2023

Québec débloque 34,3 millions $ pour le secteur de la créativité numérique

Québec débloque près de 35 millions $ sur deux ans afin de soutenir le secteur de la créativité numérique, qui a produit, par exemple, «Montréal en histoires» et «Foresta Lumina». Le ministre de la Culture, Mathieu Lacombe, a lancé, lundi, la toute première Stratégie pour l'essor de la créativité numérique en culture 2023-2028.  Il a dit ...

21 août 2023

Télé-Québec présentera un nouveau jeu télévisé pour valoriser la langue française

Un nouveau jeu télévisé destiné à un public familial et visant à valoriser la langue française prendra l'antenne de Télé-Québec à compter de l'hiver prochain.  L'émission intitulée «La langue dans ma poche» sera animée par l'animatrice Anaïs Favron et par l'auteur-compositeur-interprète Mike Clay.  Québec a annoncé lundi une somme de près de 5 ...

21 août 2023

Nouveaux timbres: les féministes Parent, Roback et Monet-Chartrand honorées

De nouveaux timbres en l'honneur de trois féministes québécoises qui ont joué un rôle important dans la lutte pour l'égalité et la justice sociale seront dévoilés lundi prochain par Postes Canada. Il s’agit de Léa Roback, qui a utilisé la syndicalisation pour mettre fin à l'exploitation des travailleuses. Un centre de recherche sur les inégalités ...