Publicité

10 juin 2021 - 17:00

Le Séminaire de Québec sera la maison-mère

Un nouveau réseau d’Espaces bleus « pour célébrer notre fierté d’être Québécois »

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Un nouveau réseau d’Espaces bleus verra le jour au Québec grâce à un investissement de 259 M$ « pour célébrer notre fierté d’être Québécois », a annoncé aujourd’hui le premier ministre François Legault, qui se trouvait dans la Vieille-Capitale pour l’occasion.

M. Legault a pris la parole au pavillon Camille-Roy du Séminaire de Québec, qui constituera la tête de ce réseau qui sera étendue dans toutes les régions de la province dans des bâtiments patrimoniaux restaurés et quelques nouveaux bâtiments.

Chaque Espace bleu sera unique a précisé le premier ministre et incarnera l'histoire des héros et des bâtisseurs de sa région.

Ces pôles culturels et touristiques seront à la fois des lieux d'exposition et de diffusion. Ils offriront aussi des produits québécois locaux et une salle multifonctionnelle pour la diffusion et la médiation culturelles.

« Je veux de l'audace, a insisté M. Legault. On veut sortir des sentiers battus. On veut des expositions excitantes, notamment pour les jeunes. On veut redonner vie à nos grandes réussites historiques. On veut faire le lien entre nos héros du passé et ceux du présent. Et on veut que ça touche l'ensemble des Québécois. Il faut que les Québécois de chaque région se reconnaissent. Je veux que ce soit l'espace de tous les Québécois, de toutes les générations. Je veux qu'on se sente chez nous. Je veux qu'on soit fiers dès qu'on y met les pieds. »

Particularités des régions

La musique québécoise sera évidemment célébrée dans ce réseau, mais aussi les beautés du paysage et les particularités dans chaque région.

Le premier ministre a donné en exemple le Saguenay-Lac-Saint-Jean, où on ne peut passer sous silence la production d’aluminium et le secteur forestier.

De son côté, en collaboration avec des institutions muséales régionales, le Musée de la civilisation sera responsable de la conception, de la production, de la réalisation et de l'installation d'une exposition permanente et d'expositions itinérantes pour chacun des Espaces bleus.

Ce parcours mettra en relief le caractère distinctif et le savoir-faire des régions, ainsi que tout ce qui a contribué à rendre les citoyens fiers de leur région.

Volet sciences

L'Espace bleu de la Capitale-Nationale comportera également un volet consacré aux sciences, présentant notamment une riche collection d'objets scientifiques et des laboratoires d'expérimentation, grâce à une contribution de 2,5 M$ de la Ville de Québec.

« En créant le réseau des Espaces bleus, notre gouvernement fait preuve d'un leadership jamais vu en matière de valorisation de notre patrimoine bâti, de notre histoire et de notre culture, a déclaré la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy. Ce projet nous permettra de donner une nouvelle vie à des bâtiments emblématiques tout en permettant aux visiteurs d'y découvrir de façon originale celles et ceux qui ont fait la fierté de chacune des régions du Québec. Chaque Espace bleu aura pour mission de mettre en lumière l'histoire unique de sa région et de la rendre plus accessible. Les Espaces bleus contribueront ainsi à la beauté du Québec et à la valorisation de notre culture qui a toutes les raisons de nous rendre fiers. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.