Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie de la COVID-19

Québec annonce un ajout de 58,5 millions pour soutenir le secteur culturel

durée 08h00
18 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Québec injecte de nouvelles sommes pour compenser les pertes subies par le milieu culturel à la suite des nouvelles fermetures des salles survenues juste avant les Fêtes, dans la foulée de la déferlante Omicron.

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, a annoncé jeudi un ajout de 58,5 millions $ aux fonds déjà octroyés depuis le début de la pandémie à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Cette somme vient porter à 830 millions $ les sommes consacrées au soutien du milieu culturel, l’un des plus touchés par l’urgence sanitaire depuis près de deux ans.

En présentant ce nouveau plan, la ministre a soutenu qu’il ne sera plus question de revenir en arrière et de refermer les salles, à moins d’une situation inattendue et hors du commun. 

La part du lion, soit 38 millions $, ira à la SODEC pour maintenir le soutien de la production audiovisuelle, cinématographique et télévisuelle. Mme Roy a souligné qu’il y a tout de même eu un volume inédit de tournages en 2021, mais que le coût de ces tournages a bondi en raison des mesures sanitaires requises. De plus, Québec a dû assumer le risque des montages financiers des productions puisque les compagnies d’assurance refusaient de le faire en raison du risque d’interruption dû à la COVID−19.

Le Conseil des arts et des lettres recevra 12 millions $ pour prolonger la Mesure particulière à la diffusion de spectacles québécois. C’est ce programme qui a permis notamment de compenser les pertes à la billetterie jusqu’à la hauteur de 75 %, des sommes qui devaient ensuite être redistribuées notamment aux artistes et aux techniciens de scène privés de travail. Cette mesure est ainsi prolongée jusqu’à la fin du mois de mars, alors que les salles pourront être entièrement remplies à compter du 14 mars.

Le reste de l’argent ira au Fonds d’urgence pour les artistes et travailleurs culturels des arts de la scène, qui verse de l’argent directement aux artistes en difficulté et au programme d’aide à la relance culturelle de la SODEC. Ce dernier vient en aide aux salles de cinéma, aux distributeurs de films, aux festivals, aux producteurs de spectacles et aux salles de spectacles. C’est ce programme qui a permis, entre autres, la production, la captation et la diffusion de spectacles sur internet. 

La ministre Roy a précisé qu’un plan de relance et de développement de la culture est en préparation, mais qu’il faudra attendre le budget du ministre Éric Girard qui en fixera les paramètres financiers.

Quant à l’éventuelle Loi sur le statut de l’artiste, promis depuis longtemps, Nathalie Roy affirme que le projet est avancé, mais qu’elle recherche un consensus et qu’il lui faut arrimer les travaux des ministères de la Culture, du Travail et de la Justice pour en venir à bout. Elle semble avoir l’espoir d’y parvenir avant la fin de la session parlementaire, en juin, à défaut de quoi ce projet de loi mourra au feuilleton et tout sera à recommencer après les prochaines élections.

Pierre Saint−Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h40

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...

11 août 2022

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...