Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grands Prix santé et sécurité du travail de la CSST Laval

Des idées ingénieuses afin d’éviter des accidents de travail

Chargement du vidéo
durée 11h54
23 avril 2015
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Ghislain Plourde
email
Par Ghislain Plourde, Journaliste

Voir la galerie de photos

Les entreprises Sun Chemical et Coffrage Alliance ainsi que l’école secondaire Leblanc sont les lauréats régionaux lavallois des Grands Prix santé et sécurité du travail, décernés mercredi soir 22 avril, par la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST).

Dans la catégorie Petites et moyennes entreprises (PME), Sun Chemical l’a emporté pour le réaménagement de sa station de cannage et l’élimination de l’étape de lavage de contenants.

La mise en place de ces mesures a mis un frein aux blessures musculosquelettiques au dos et aux épaules lors des opérations de mise en canne de l’encre à base de solvant en plus d’exclure les possibilités de déversement et d’éclaboussures.

Ces décisions ont été prises après qu’un comité, formé d'employés et de directeurs, se soit penché sur ses problématiques. Grandes entreprises

La société Coffrage Alliance a été récompensée pour le volet Grandes entreprises. La création d’un stabilisateur pour coffrages volants leur a valu les grands honneurs.

L’invention, créée de concert avec les ouvriers de chantier, est attachée à un câble fixé sur la grue. Il permet, à l'aide d'une manette, de maîtriser précisément le coffrage volant et de le sortir d'entre deux étages sans courir le risque qu'il se mette à tanguer.

La création de ce système a permis d’enrayer les risques de blessures graves ou mortelles aux employés si le coffrage les frappait lors d’opération d'introduction ou de retrait d'entre deux étages d'un bâtiment. Les travailleurs se retrouvaient, aussi, exposés aux dangers de faire une chute s'ils devaient monter sur celui-ci lors des manoeuvres de déplacement

Pour le volet Organismes publics, l'école secondaire Leblanc a, à nouveau, décrocher la palme. L’établissement scolaire avait obtenu la même reconnaissance au cours des deux années précédentes.

En 2015, c’est une initiative du chef concierge de l’école qui est récompensée. Celui-ci a mis au point un appareil qui est une combinaison d'un chariot de manutention à dossier fixe et d'un bélier utilisé pour soulever les classeurs à l'aide d'un système de deux bras de levier.

L'innovation peut être utilisée par un seul travailleur. L'effort produit pour soulever un classeur est considérablement réduit grâce au principe de levier utilisé par le bélier. Le transport et le guidage du chariot s'effectuent facilement grâce à la configuration des roues du chariot. De plus, tout le poids du classeur est porté par le chariot de manutention.

Les trois lauréats concourront maintenant pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail de l’an prochain, qui aura lieu à Québec au printemps 2016.

Précisons, en terminant, que sept autres entreprises, qui avaient soumis un dossier de candidature, ont été retenues comme finalistes.

Il s’agit de Allunique Systèmes, Construction Vergo 2011 inc., Dyne-a-Pak, Location universelle, Produits intégrés Avior inc., Tardif Pro-Gypse et Valeant Pharmaceuticals International inc.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...