Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 juin 2018 - 21:41

6 symptômes d’une tendinite

Texte commandité

Fréquente chez les sportifs mais aussi les travailleurs à la chaîne ou devant les ordinateurs, la tendinite est une inflammation bénigne des tendons, ces tissus qui relient les muscles aux os. Elle provient le plus souvent de gestes trop répétitifs ou trop intenses occasionnant un frottement des fibres sur l’articulation sollicitée. Quels sont ses symptômes et comment la soigner ?

Les différents types de tendinites

  • La tendinite de la coiffe du rotateur ou tennis elbow est le résultat d’une friction des tendons de l’épaule provoquant une inflammation ;
  • La tendinite d’Achille, tendon le plus résistant, survient lors d’une course en montée et en descente, lors de sauts ou de départs et arrêts soudains. Le risque est aggravé par le port de chaussures à semelles trop rigides ou à talons trop mous ;
  • La ténosynovite du fléchisseur du doigt appelé aussi doigt à ressort touche les diabétiques ou les personnes atteintes de polyarthrite ;
  • La ténosynovite de De Quervain atteint les tendons de la gaine du poignet jusqu’au pouce. Elle est due à une torsion excessive du poignet ou à des mouvements trop répétitifs. ;
  • La tendinite du coude chez le joueur de tennis.

 

Les symptômes de la tendinite

Chez les sportifs, les douleurs sont ressenties le plus souvent lors de l’échauffement puis disparaissent. À un stade plus avancé, des élancements se manifestent même au repos. Une enflure peut apparaître. La mobilité se réduit. Si la tendinite survient à l’avant-bras, les douleurs peuvent être très vives, la peau devient rouge, certains mouvements sont impossibles à réaliser. En cause : le manque d’échauffement ou un entraînement trop intense, des gestes au travail inadaptés, la déshydratation, une mauvaise alimentation... Les principaux symptômes de la tendinite sont :

  • Une douleur au point d’ancrage du tendon dans l’os révèle une tendinite d’insertion (tennis elbow, coude, talon d’Achille) ;
  • Une douleur à l’articulation lors d’une mise en tension mais aussi à la palpation,
  • Une rougeur avec sensation de chaleur dans le cas de la ténosynovite accompagnée d’une hypersensibilité,
  • La perte de force au poignet, cheville ou coude,
  • Un gonflement avec douleur à l’effort et perte de mobilité ;
  • Des douleurs nocturnes avec réveil à chaque changement de position.

Les traitements

Une douleur persistante doit vous obliger à contacter un podiatre à Montréal. Un examen physique sera réalisé et, selon le cas, une radiologie. S’il y a rupture du tendon, une échographie sera pratiquée.

Le traitement est le repos complet. Le muscle ne doit plus être sollicité. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens seront prescrits. Pour vous soulager, appliquez de la glace ou du chaud.

Une suspicion de tendinite doit être prise en charge rapidement sous peine de devenir chronique.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.