Publicité
2 mars 2020 - 10:00

La plainte d'un consommateur a déclenché l'enquête de l'ACIA

Rappel des Huîtres Cadoret - La Perle Noire effectif après un risque de norovirus

Par Salle des nouvelles

Depuis hier, la Mer procède au rappel de certaines Huîtres spéciales #4 de marque "Les Huîtres Cadoret – La Perle Noire" en raison de la présence possible de norovirus. Les consommateurs ne devraient pas consommer les produits visés par le rappel. Des cas de maladie associés à la consommation de ces produits ont été signalés.

Voici les produits visé par le rappel:

Marque

Produit

Format

CUP

Codes

Les Huîtres Cadoret – La Perle Noire

Huitres speciales #4 Cadoret Perles Noires 24 CT – France

24 au nombre

0 209656 067997

Emballe le
13.FE.20

Les Huîtres Cadoret – La Perle Noire

Huitres speciales #4 Cadoret Perles Noires 12 CT – France

12 au nombre

0 209656 034996

Emballe le
13.FE.20

 

Si vous croyez avoir été malade après avoir consommé un produit visé par un rappel, il est nécessaire de communiquer avec votre médecin. Il faut vérifier si vous avez les produits visés par le rappel à la maison. Des produits visés par un rappel devraient être jetés ou rapportés au magasin où ils ont été achetés.

Les personnes qui ont été exposées au virus présentent généralement des symptômes dans les 24 à 48 heures qui suivent, mais les symptômes peuvent se manifester seulement 12 heures après l'exposition. Souvent, la maladie se manifeste brusquement. Même si vous avez déjà été infecté par un norovirus, vous pouvez l'être de nouveau.

Quels symptômes ?

Les principaux symptômes des maladies causées par un norovirus sont de la diarrhée, des vomissements (les enfants ont plus tendance à vomir que les adultes), des nausées et des crampes abdominales. D'autres symptômes inclus une faible fièvre, des maux de tête, des frissons, des douleurs musculaires et la sensation générale de fatigue.

La plupart des personnes se sentent mieux après un ou deux jours, les symptômes disparaissant d'eux-mêmes, et aucun effet à long terme ne subsiste après la maladie. Comme pour toute maladie causant une diarrhée ou des vomissements, les personnes infectées doivent boire beaucoup de liquides pour remplacer les fluides corporels perdus et prévenir la déshydratation. Si le cas est grave, l'administration de liquides par voie intraveineuse à l'hôpital peut être nécessaire.

Plainte d'un consommateur

Ce rappel découle d'une plainte d'un consommateur. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) procède actuellement à une enquête sur la salubrité des aliments qui pourrait entraîner le rappel d'autres produits.

Tout autre rappel de produit à haut risque sera signalé au public au moyen d'une mise à jour de l'avis de rappel d'aliments. L'ACIA veille à ce que l'industrie retire du marché les produits faisant l'objet du rappel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.