Publicité

18 juin 2020 - 06:00

Les Lavallois concernés doivent composer le 311

Collecte des appareils réfrigérants: un service gratuit et écoresponsable offert aux Lavallois

Par Salle des nouvelles

En cette période de déménagement particulière, vu la crise sanitaire, la Ville offre un service de collecte à domicile gratuit et écoresponsable aux citoyens qui se départiront de leurs appareils réfrigérants.

Ces Lavallois pourront ainsi se départir de leurs réfrigérateurs, congélateurs, celliers, climatiseurs, glacières électriques, déshumidificateurs, refroidisseurs, thermopompes et compresseurs de façon responsable, donc en s’assurant que les pièces de ces appareils seront recyclées.  

Comment se prévaloir du service?

Pour prendre rendez-vous, les citoyens sont invités à composer le 311 et à mentionner ce type de collecte. Un employé du service de l’environnement communiquera ensuite avec eux afin de leur attribuer une journée de ramassage.

Le jour prévu, les citoyens n’auront qu’à laisser leur appareil à l’endroit indiqué sur leur terrain. Un camion viendra le chercher pour l’apporter chez l’entreprise PureSphera, où les halocarbures seront captés et détruits de façon respectueuse pour l’environnement. Les pièces de l’appareil, quant à elles, seront réutilisées ou recyclées.
 
Des bénéfices environnementaux

En faisant appel à ce service, les citoyens veilleront à ce que les halocarbures présents dans les mousses isolantes et les liquides de refroidissement de leurs appareils soient captés et détruits en respect de l’environnement.

Les halocarbures sont des gaz à effet de serre nocifs : s’ils ne sont pas détruits par une entreprise ayant l’expertise pour le faire correctement, ils contribuent aux changements climatiques et à l’appauvrissement de la couche d’ozone. 

À titre d’exemple, deux réfrigérateurs contiennent jusqu’à l’équivalent de 3,5 tonnes de CO₂, soit ce qu’émet en moyenne une voiture qui parcourt 17 000 km. PureSphera, le fournisseur de la Ville pour la collecte de ces appareils, peut récupérer jusqu’à 95 % des gaz contenus dans les appareils réfrigérants.

Depuis le début de la collecte, en 2017, plus de 1 700 appareils ont été récupérés. Pour rappel, ce service a été mis en place dans le cadre du Plan d’action pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et qu’il est financé par le Programme de compensation des GES.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.