Publicité

28 septembre 2021 - 16:30

Semaine de la prévention des incendies

Visitez virtuellement la caserne de pompiers de Laval

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Semaine de la prévention des incendies sera célébrée dans tout le Québec du 3 au 9 octobre, toujours sous le thème « Le premier responsable, c'est toi! ». À cette occasion, il vous sera possible de visiter virtuellement la caserne des pompiers de Laval.

Les pompiers et les inspecteurs en prévention de Laval profiteront également de cette semaine pour promouvoir les comportements sécuritaires à adopter au quotidien afin de prévenir les incendies.

Après l’annonce des journées portes ouvertes dans l’édition d’automne du bulletin municipal Vivre à Laval, le Service de sécurité incendie (SSIL) a malheureusement dû annuler l’événement cette année encore, en raison de l’évolution de la pandémie. Par conséquent, le SSIL propose donc à nouveau sa visite virtuelle bonifiée de la caserne 5, située à Saint-François. 

Ainsi, dès le 3 octobre, les citoyens pourront, via le Web, et pour le reste de l’année, entrer dans le monde des pompiers de Laval en visitant cette caserne des plus modernes qui a obtenu l’an dernier la certification LEED Or.

Les pompiers rappellent qu’il est important de vérifier les piles des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone. Un petit truc mnémotechnique consiste à le faire lors des changements d’heure, soit deux fois par année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.