X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Voyage : de nouveaux assouplissements dès aujourd’hui

durée 08h00
1 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dès aujourd’hui, les voyageurs auront moins de restrictions grâce à plusieurs allégements qui avaient été annoncés le 15 février par le gouvernement canadien.

À l’arrivée au Canada, le dépistage aléatoire des voyageurs considérés comme entièrement vaccinés demeure, mais ils ne seront plus obligés de rester en quarantaine en attendant leur résultat.

Les non-vaccinés devront toujours passer un test à leur arrivée et au huitième jour de leur retour et respecter les 14 jours d’isolement.

Les enfants de moins de 12 ans qui sont accompagnés par des adultes adéquatement vaccinés n’auront plus à rester à la maison en quarantaine avant de pouvoir retourner à l’école, au service de garde ou à leur camp.

Le test de dépistage avant le retour est toujours d’actualité. Par contre, le résultat d’un test antagonique de dépistage rapide de la COVID-19 effectué le jour précédant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voir maritime sera accepté tout comme le test moléculaire par PCR effectué au maximum 72 heures avant leur vol ou leur arrivée.

Les tests rapides que les Québécois ont pu recevoir en pharmacie, à l’école ou dans les services de garde éducatifs à l’enfance ne peuvent servir de preuve pour entrer au pays. Il doit être autorisé dans le pays dans lequel le voyageur se l’est procuré et être effectué par un laboratoire, un organisme de la santé ou par des services de télésanté.

Cela fait des mois que le gouvernement du Canada recommandait d’éviter tous les voyages non essentiels à l’extérieur du pays. Maintenant, il est recommandé de prendre des précautions sanitaires spéciales.

Contraintes restantes

Il n’en demeure pas moins que les autorités ont gardé quelques restrictions. Tous les voyageurs, et cela, peu importe la durée du séjour à l’extérieur doivent saisir les renseignements obligatoires dans l’application ArriveCAN. En cas de résultat positif, ils doivent prolonger leur séjour à l’étranger.

En plus des mesures sanitaires canadiennes, les personnes désirant voyager doivent tenir en compte aussi de celles de la destination choisie en plus de s’informer de la situation pandémique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...