Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Comment devenir réparateur d’appareils électroménagers au Québec ?

durée 09h34
1 novembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

 

Si vous cherchez un métier manuel, que vous êtes de nature bricoleur et que vous aimez travailler au contact des gens, il se pourrait que le métier de réparateur d’appareils électroménagers soit fait pour vous ! À quoi ressemble le quotidien de technicien dans le domaine et comment vous former ? On vous dit tout !

En quoi consiste le métier de réparateur ?

Le réparateur est responsable de l’entretien et de la réparation de différents types d’appareils électroménagers, la plupart du temps aussi bien domestiques que commerciaux. Vous pouvez ainsi avoir à vous occuper de laveuses et sécheuses, de lave-vaisselle, de cuisinières ou encore des systèmes de climatisation.

Bien souvent, le réparateur d’appareils électroménagers se déplace au domicile de ses clients pour intervenir sur place, directement. Après avoir identifié la ou les causes de la panne ou du problème technique qui rend l’appareil défectueux, le réparateur établit un devis qui détaille les étapes de réparation, le temps nécessaire pour y parvenir et donc, le budget défini selon son tarif horaire et les coûts liés à l’intervention comme l’achat de certaines pièces, au besoin.

Il doit parfois prendre le temps de commander les pièces requises et planifier une nouvelle visite pour pouvoir intervenir. Après avoir réparé l’appareil concerné, le réparateur remet une facture et peut offrir des services ou produits complémentaires selon ce que son entreprise propose.

Le salaire moyen des réparateurs en électroménagers s’établit autour de 43 000 $ par an, dépendamment de votre expérience et de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Le métier de réparateur requiert certaines compétences relationnelles puisque vous serez directement au contact des clients. Vous devez également être manuel et savoir faire preuve d’initiative, d’ingéniosité et être consciencieux.

Quelle formation suivre ?

Il existe un diplôme d’études professionnelles (DEP) en réparation d’appareils électroménagers qui vous permet ensuite d’exercer ce métier. D’une durée de 1350 heures, le programme regroupe 26 compétences à acquérir pour décrocher votre diplôme.

Vous avez aussi la possibilité de suivre ensuite des formations complémentaires pour affiner vos compétences et connaissances sur le fonctionnement des différents systèmes et appareils. Élexpertise, le comité sectoriel de la main-d'œuvre de l’industrie électrique et électronique, propose notamment une formation en réparation de systèmes de réfrigération et climatisation.

Cette formation s’adresse spécifiquement aux réparateurs d’appareils électroménagers et vous apprend à diagnostiquer et à réparer le système scellé d'appareils de réfrigération et de climatisation. D’une durée de 10h, la formation est disponible en ligne et s’organise autour de 4 modules : diagnostic de problèmes courants au système scellé, réparation de problèmes courants au système scellé, diagnostic et réparation de problèmes courants au système scellé, diagnostic et réparation au système scellé de différents appareils.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...