Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Logements sociaux et abordables

Logement: les partenaires privés permettent à Québec de dépasser ses engagements

durée 15h00
24 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La participation des partenaires privés dans la construction et la rénovation de logements sociaux et abordables a fleuri pour en augmenter le nombre de près 50 % par rapport à ce qui était initialement prévu.

À l'origine, les ententes prévoyaient la construction ou la rénovation de quelque 2000 logements sociaux et abordables à travers le Québec d’ici la fin de 2025, soit 1000 assumés par le Fonds de solidarité de la FTQ et 1000 par le Mouvement Desjardins.

Or, les deux entités ont annoncé lundi, à Longueuil, que ce nombre passera à 1400 du côté du Fonds de solidarité et à 1500 chez Desjardins, soit un total de 2900.

La ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, était aux côtés des dirigeants de ces deux partenaires et de la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, pour faire part de l’évolution du partenariat. 

Du même coup, on a annoncé que Longueuil accueillera l’un de ces projets, soit un édifice de 175 logements comprenant 80 logements sociaux admissibles au Programme de supplément de loyer et 95 logements abordables.

Il s’agira de logements de taille variable allant de studios pour une personne à des logements de quatre chambres destinés aux familles, pour lesquelles des appartements de cette taille à des prix raisonnables sont devenus quasi impossibles à trouver.

Tant du côté de la FTQ que du Mouvement Desjardins, 75 % des projets financés seront de nouvelles constructions, l’autre 25 % étant des rénovations de logements existants.

Pour la réalisation de ces projets, Québec a octroyé 175 millions $ à la filiale immobilière du Fonds de solidarité, le Fonds y allant de 75 millions $ de son côté. Desjardins reçoit également 175 millions $ de Québec auxquels il ajoute 150 millions $ en capital et en prêts.

Le Fondaction de la CSN participe également à ce projet, mais se concentre sur le secteur du logement coopératif. Initialement, on prévoyait aussi 1000 logements de ce côté, mais la ministre Duranceau a promis qu’une autre annonce serait bientôt faite dans ce cas. 

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...