Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

30e édition du Programme de bourses de la Banque nationale 

Des athlètes récompensés pour leurs efforts à l’école et dans leur sport

durée 08h00
1 avril 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

Quelque 38 étudiants-athlètes québécois se partagent la somme de 126 000$ pour leur ténacité à concilier le sport et les études.

Parmi les boursiers de la Banque nationale, le Lavallois Benjamin Nadon, en ski acrobatique bosses est du nombre. Âgé de 18 ans, le jeune homme en est à sa troisième bourse. Celui qui a terminé 8e aux épreuves de bosses en parallèle à la Coupe Nor-Am de la station Apex, en Colombie-Britannique, en janvier 2022, obtient cette fois 4000$ pour son excellence académique avec une moyenne de 88% aux sessions d’hiver et d’automne en sciences humaines au Collège Lionel-Groulx.

Benjamin affiche une excellente forme physique, ce qui lui permet de bien skier dans tous les types de pistes. Il souhaite participer aux finales des épreuves de la Coupe Nor-Am la saison prochaine et terminer parmi les 12 premiers au classement. Le bosseur s’imagine autant être policier, travailler dans le domaine des finances que devenir enseignant d’éducation physique.

Originaire de Sainte-Anne-des-Lacs dans les Laurentides, Juliette Davidson reçoit sa première bourse, une somme de 2000$ pour son excellence académique.  La nageuse de 19 ans a maintenu une moyenne académique de 87 % à la session d’automne 2021 dans son programme de langues au Cégep de Saint-Jérôme.  Celle qui a nagé un des cinq meilleurs temps au Canada au 1500m libre de même qu’au 5 km en eau libre en 2019, aime les longues distances et a du coup développé de bonnes aptitudes mentales. 

Après deux saisons hypothéquées par le manque d’entraînement dû aux restrictions sanitaires, elle veut nager les mêmes temps qu’avant la pandémie. Elle désire aussi s’illustrer avec le Rouge et Or de l’Université Laval, où elle étudiera en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire l’automne prochain. La nageuse aimerait être enseignante en francisation.

Toujours pour son excellence académique, Olivier Desrosiers, 17 ans, de Rosemère mérite une somme de 2000$, lui qui a terminé son 5e secondaire avec une moyenne de 89% à l’Académie Sainte-Thérèse. Il s’agit de sa deuxième bourse Banque nationale. 

Sur le plan sportif, en escrime (sabre), il est monté sur la deuxième marche du podium chez les juniors et les seniors aux Championnats canadiens en décembre 2021. À la Coupe nord-américaine de Columbus, en Ohio, en décembre de cette même année, il a occupé le 17e rang dans la catégorie junior.

Soutien à la réussite académique et sportive 

Pour sa part, Thomas Galarneau, ski acrobatique (style libre), touche à sa première bourse de 4000$ pour son soutien à la réussite académique et sportive. L’athlète de 18 ans de Saint-Sauveur a fini 6e à la descente acrobatique (slopestyle) à la Coupe Nor-Am de la station Mammoth, en Californie, en janvier 2022, et 8e dans la même discipline un mois plus tard à Calgary. 

Thomas est capable d’atterrir de belle façon une bonne variété de manœuvres. Il ambitionne de se retrouver en compétition en Coupe du monde dès la saison prochaine et aspire à pouvoir montrer son savoir-faire aux Jeux olympiques. Le surfeur entretient une grande passion pour la vidéographie et espère en faire une carrière. D’ici là, il entend étudier en marketing à l’université.

Finalement, l’adolescente de 16 ans de Saint-Faustin-Lac-Carré, dans les Laurentides, Émeraude Maheux, reçoit 2000$ pour son soutien à la réussite académique et sportive. Étudiante en 4e secondaire , en ligne, à l’Académie les Estacades, elle a obtenu une médaille dans six des sept compétitions auxquelles elle a pris part en surf des neiges (style libre), dont une 2e position au classement des épreuves de style libre de la Coupe Nor-Am pour la saison 2021-2022.

Avec sa pratique de la danse, Émeraude est très souple. Jumelé à son excellente forme physique, cet avantage lui permet d’afficher un style unique sur sa planche. Elle a comme objectif d’être retenue au sein de l’équipe canadienne. Animée par le rêve olympique, la surfeuse est intéressée par l’enseignement et aimerait devenir entraîneure pour les formations du programme national.

Une 30e édition

Au total, la 30e édition du programme de bourses Banque nationale a permis de remettre 23 bourses individuelles d’excellence académique, qui ont pour objectif de souligner les succès scolaires, et 15 bourses de soutien à la réussite académique et sportive, qui visent à promouvoir l’importante conciliation du sport et des études.

« C’est avec une grande joie que je me joins aujourd’hui à la Banque Nationale pour célébrer les réussites de 38 étudiants(es)-athlètes, qui ont dû trimer particulièrement fort dans les deux dernières années pour conjuguer leur succès académique et sportif. D’ailleurs, je tiens à remercier chaleureusement la Banque Nationale pour son soutien à notre mission ces 30 dernières années. De retrouver la Banque Nationale à nos côtés pour une 30e édition de son programme de bourses est tout simplement phénoménal! », s’exclame Martin Lavigne, président de la Fondation de l’athlète d’excellence.

Ailleurs, au Québec, ces étudiants-athlètes ont été identifiés comme relève, élite ou excellence par leur fédération sportive. Les récipiendaires sont âgés de 15 à 24 ans, tous soucieux de la persévérance scolaire.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...