Publicité
12 juillet 2012 - 15:21 | Mis à jour : 15:38

Bernier accueilli en héros avec la Coupe

Par Cédérick Caron

Champion de la coupe Stanley, le gardien de but des Kings de Los Angeles, Jonathan Bernier, était de retour dans son patelin pour présenté le célèbre trophée à ses partisans de la première heure et être honoré par la ville de Laval.

Des centaines d’amateurs de hockey d’un peu partout se sont donné rendez-vous à l’aréna Yvon-Chartrand du secteur Saint-Vincent-de-Paul pour applaudir le cerbère de 23 ans.

Les premiers se sont présentés aussi tôt que 9 h pour s’assurer de pouvoir entrer dans le petit aréna de quartier à l’ouverture de l’évènement prévu à 13 h 30. Le Lavallois d’origine en a profité pour participer à une séance de prise de photos avec chaque amateur présent. Il a aussi profité de l’occasion pour récolter des fonds pour la fondation Sainte-Justine.

Auparavant, lors d’une cérémonie privée à l’Hôtel de Ville, le gardien s’est vu remettre une toile à son effigie et a signé le livre d’or de la municipalité. De plus, une bannière honorifique de Bernier a été dévoilée par Sports mineurs Saint-Vincent. Elle sera accrochée à l’aréna Yvon-Chartrand l’enceinte sportive qui l’a vu donner ses premiers coups de patin.

Donner au suivant comme Yvon Chartrand

Il a profité de l’occasion pour annoncer qu’il entend offrir une aide financière au hockey mineur lavallois pour venir en aide aux jeunes gardiens. Dans un moment d’émotion, il a eu une pensée pour un bénévole bien connu dans le hockey mineur lavallois, Yvon Chartrand, aujourd’hui décédé.

«C’est probablement grâce à lui si je me suis rendu à ce niveau. L’équipement de gardien ça coûte cher, il m’a fourni ma première paire de jambières brune Cooper, s’est souvenu Bernier en étouffant un sanglot. C’était comme un grand-père, il faisait partie de la famille.»

Transaction demandée

Le gardien a reconnu que d’être le gardien adjoint n’a pas toujours été agréable pour le compétiteur qu’il est. «Tu veux être un bon coéquipier, mais c’est parfois difficile de rester positif quand tu ne joues pas.»

Avec le contrat de plusieurs saisons qu’a signé le gardien partant des Kings, Jonathan Quick, Bernier espère maintenant être échangé et avoir la chance de prouver ce dont il est capable.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.