Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2018 - 11:47 | Mis à jour : 13:58

Tournoi de basketball Groupe La Relève : 1000 dollars en dons à la communauté

Par Salle des nouvelles

Les membres du Groupe La Relève en famille, en affaires se sont réunis hier soir avec enthousiasme lors d’un tournoi de basketball qui a permis de remettre 1000 $ à l’organisme ABaCoDe qui promeut l’éducation par le sport en permettant aux enfants et adolescents ougandais et canadiens de jouer au basketball sans souci financier.

Le Groupe La Relève, qui soutient plus de 100 entrepreneurs en entreprises familiales, est fier d’organiser des événements qui mélangent sport et réseautage pour venir en aide aux jeunes sportifs.

Pour Chanel Alepin, cofondatrice du Groupe La Relève, l’activité a permis aux membres de réseauter autrement : « Nous avons une volonté d’offrir des activités qui permet aux membres de connecter dans un contexte différent, hors des traditionnels cocktails et 5à7 ».

L’activité a été un succès grâce à la présence de partenaires du Groupe, Raymond Chabot Grant Thornton et BFL Canada et à l’organisation du tournoi par ABaCoDe. Pour Gabrielle Lagarde-Le Chasseur, présidente d’ABaCoDe, le Groupe La Relève et son organisme partage des valeurs communes d’aide à la communauté : « Nous sommes très fiers d’avoir partagé notre passion pour l’éducation par le sport avec les membres du Groupe la Relève. Définitivement, c’est une formule gagnante pour tous. Quoi de mieux que de réseauter en participant à un sport d’équipe, et ce, tout en levant des fonds pour nos jeunes ». 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.